À l'horaire

Modifier Localisation :
Montréal
>

Les cinémas

ou

Les films

       
      ou
      Fermer X

      Désolé! Nous ne pouvons vous localiser.

      Suggestions:
      1- Vérifiez l'orthographe
      2- Entrez un code postal
      3- Entrez le nom d'une ville
      4- Entrez une adresse

      En DVD

      L' Écume des jours

      L' Écume des jours

      Résumé

      Apprenant que son meilleur ami Nicolas, ainsi que son cuisinier Chick, sont tous les deux amoureux, Colin, inventeur parisien indépendant de fortune, fait le pari de rencontrer lui aussi l'âme soeur. L'événement se produit tel que prévu durant une soirée où il fait la connaissance de Chloé, incarnation sublime d'un blues de Duke Ellington. Malgré sa grande timidité, l'amateur de jazz finit par la conquérir. Hélas, l'union des deux tourtereaux est à peine célébrée que déjà, leur ciel s'assombrit. Un nénuphar pousse dans le poumon droit de Chloé. Colin écoule sa fortune à la faire soigner, enchaînant ensuite les boulots ingrats et humiliants dans l'espoir de poursuivre les traitements. Mais l'état de Chloé continue de se dégrader, au même rythme que leur appartement se détériore et s'obscurcit.

      Cote La Presse

      2/5

      Votre cote 65 votes

      3.3/5

      Fermer X

      Bande-annonce de L' Écume des jours

      Vous avez vu le film?
      Faites-nous part de vos commentaires

      COTEZ CE FILM

      Légende

      • 5 etoile - exceptionnel
      • 4 etoile - Très bon
      • 3 etoile - Bon
      • 2 etoile - Passable
      • 1 etoile - À éviter

      DÉTAILS

      Date de sortie : 2013-06-28

      Classement : Général

      Pays : France

      Distributeur : Les Films Séville

      Date de sortie en DVD : 2014-08-12

      Genre : Drame sentimental

      Durée : 131 min.

      Année : 2013

      Site officiel

      GÉNÉRIQUE

      Réalisation : Michel Gondry

      Montage : Marie-Charlotte Moreau

      Scénario : Luc Bossi

      Photographie : Christophe Beaucarne

      Musique : Étienne Charry

      D'après le roman de : Boris Vian

      ACTEURS

      Aïssa MaïgaAudrey TautouGad ElmalehRomain DurisOmar SyCharlotte Le BonNatacha RégnierPhilippe TorretonVincent RottiersSacha Bourdo

      Critique

      L'écume des jours : piétiner les nénuphars

      Marc 
      Marc Cassivi

      Si le cinéaste français réussit à traduire au grand écran l'univers éclaté décrit dans le roman de Vian, il l'a expurgé de toute émotion, de tout sentiment romantique, voire de toute humanité.

      Le récit que fait Gondry de la brève histoire d'amour entre Colin (Romain Duris, statique) et Chloé (Audrey Tautou, glaciale) se nourrit de la poésie onirique de Vian, mais il se concentre essentiellement sur les artifices entourant l'union de ce couple hors normes, en négligeant le reste.

      On croit difficilement à cet amour condamné, comme du reste à l'histoire de ce dandy excentrique, prêt à tous les sacrifices, même les plus absurdes, pour sauver celle qu'il aime et qui dépérit sous ses yeux.

      Le cinéaste d'Eternal Sunshine of the Spotless Mind et de La science des rêves s'est manifestement fait plaisir en transposant à l'écran les délires surréalistes de Boris Vian. Les admirateurs de Gondry (qui s'offre un petit «caméo» dans le rôle du médecin de Chloé) reconnaîtront sa signature unique dans le feu d'artifice d'effets visuels.

      Des idées brillantes foisonnent dans cette mise en scène débordante d'originalité et d'inventivité. Mais à force de vouloir traduire fidèlement les images du roman en images de cinéma, Gondry finit par desservir l'oeuvre de Vian, qu'il trahit et écrase, en piétinant ses nénuphars.

      Le cinéaste français s'essouffle dans l'esbroufe d'un style envahissant, auquel il ne fait aucune concession. Au-delà des trouvailles scénographiques et du tourbillon étourdissant de la réalisation, il reste bien peu de choses. Le résultat est un film froid, distant, gris et sépia, et au final, raté. Malheureusement.

      * *
      L'écume des jours. Drame fantaisiste de Michel Gondry. Avec Audrey Tautou, Omar Sy, Romain Duris, Gad Elmaleh. 2h05.

      L'écume des jours: plein la vue, moins les émotions

      Éric 
      Éric Moreault

      Il y a de ces romans si difficiles à adapter que plusieurs réalisateurs s'y cassent les dents. L'écume des jours, oeuvre-culte de Boris Vian, fait partie du lot en raison de son caractère surréaliste et de sa poésie amoureuse. Michel Gondry semblait tout désigné pour s'y attaquer. Sur le plan visuel, son film est une splendide réussite qui en met plein la vue. Mais c'est toute autre chose pour la délicate musique des sentiments.

      Gondry a fait sa marque en réalisant, entre autres, le fantaisiste Du soleil plein la tête (2004). L'écume des jours, roman poétique sur fond jazzé, semblait tout à fait dans ses cordes. Le réalisateur a insisté pour réaliser tous ses effets spéciaux à l'ancienne, sans recourir aux trucages numériques, ce qui correspond tout à fait à l'esprit de l'oeuvre, à la fois futuriste et rétro. Son univers pictural baroque est magique.

      La transposition du riche et, complètement délirant, univers de Vian est renversante. Gondry a une imagination débordante : chaque image regorge de trouvailles visuelles qui illustrent ce Paris absurde et fantasmatique. Tellement que le récit passe au second plan. Et c'est bien là le problème.

      L'écume des jours raconte l'histoire surréelle et poétique d'un jeune homme idéaliste et inventif, Colin (Romain Duris), qui rencontre Chloé (Audrey Tautou), une jeune femme semblant être l'incarnation d'un blues de Duke Ellington. Leur mariage idyllique tourne à l'amertume quand Chloé tombe malade d'un nénuphar qui grandit dans son poumon droit.

      Pour payer ses soins, Colin doit travailler dans des conditions de plus en plus insensées, pendant qu'autour d'eux, leur appartement se dégrade et que leur groupe d'amis, qui comprend son cuisinier Nicolas (Omar Sy) et Chick (Gad Elmaleh), fanatique du philosophe Jean-Sol Partre, part à la dérive.

      Les séquences avec ce dernier sont absolument délirantes. Le pastiche de Sartre est accueilli comme une rock star, mais traite la foule avec l'indifférence d'un dictateur de pacotille, sur fond d'images qui évoquent 1984 (de Michael Radford) et les Monty Python. On le voit, la matière est riche et Gondry réussit parfois à unir fond et forme. Mais la plupart du temps, il délaisse les thèmes abordés par Vian : le travail, la religion, la maladie et, au premier chef, l'amour.

      Celui qu'éprouvent Colin et Chloé, à la fois candide et chargé de désir. Celui-ci se meut ensuite en tragédie alors que Chloé se fane comme une fleur. Le réalisateur passe complètement à côté de cet éternel combat entre Éros et Thanatos. Comme si le sujet ne l'intéressait pas, ou plutôt qu'il n'était que prétexte à démontrer sa virtuosité. Difficile de maintenir l'intérêt du spectateur, qui finit par faire une overdose d'effets de manche.

      Au final, L'écume des jours ne s'est pas révélé l'électrochoc qu'attendait le cinéma français. Mais il incarne un des films les plus aboutis et créatifs sur le plan esthétique depuis le début de l'année, notamment en raison de l'irréprochable direction artistique de Stéphane Rozenbaum. C'est déjà beaucoup. Sinon, il y a toujours la richesse romanesque du livre...

      On aime : La réalisation éclatée. Le foisonnement d'idées.

      On n'aime pas : Le manque d'émotion.

      publicité

      Commentaires ( 2 ) Faites-nous part de vos commentaires >

      Commentaires (2)

      Commenter cet article »

      • Comme dans la majorité des films français d'aujourd'hui, on doit encore se taper la petite chanson anglaise nunuche.

      • "il se concentre essentiellement sur les artifices entourant l'union de ce couple hors normes, en négligeant le reste" C'est toujours la même chose avec Gondry. Talentueux, mais beaucoup trop pointilleux. Les effets sont ingénieux et spectaculaires, mais à la longue, ça devient plate. C'est dommage. Peut-être qu'il est encore trop près des vidéos clips?

      Commenter cet article

      Vous désirez commenter cet article? Ouvrez une session | Inscrivez-vous

       

      Veuillez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

      publicité

      10164:liste;1909714:box; 300_cinemaStandard.tpl:file;

      Critiques >

      publicité

      publicité

      la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

      publicité

      Autres contenus populaires