De Sibelius à Sibelius

Ray Chen, deux fois soliste du Concerto pour... (PHOTO FOURNIE PAR L'ARTISTE)

Agrandir

Ray Chen, deux fois soliste du Concerto pour violon de Sibelius à l'OSM.

PHOTO FOURNIE PAR L'ARTISTE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Claude Gingras

Grande déception pour les fans de Hilary Hahn: enceinte, la violoniste américaine de 35 ans annule son engagement à l'Orchestre Symphonique de Montréal, qui l'annonçait dans le Concerto de Sibelius jeudi et samedi, 20h, à la Maison symphonique. Elle sera remplacée par Ray Chen, violoniste australien d'origine asiatique, 25 ans. Programme inchangé: Chen reprendra ce Sibelius qu'il jouait à l'OSM en 2012. Ce qui s'appelle avoir de la suite dans les idées.

Deux chefs se partagent ce programme. Yan Pascal Tortelier accompagnera le Sibelius et dirigera la 2e Symphonie de Rachmaninov, mais, précédemment, le compositeur polonais Krzysztof Penderecki, 81 ans, dirigera une version pour cordes de 14 minutes de l'Adagio de sa 3e Symphonie, que Dutoit et l'OSM avaient présentée ici même et à New York en 1996.

Penderecki revient à la Maison symphonique dimanche, 19h, pour un concert du Choeur de l'OSM relié à des anniversaires historiques, qu'il partagera avec Andrew Megill. Le compositeur dirigera deux de ses oeuvres et Megill, des Bach, Brahms, Mendelssohn et Bernstein.

Samedi à l'OdM

Madama Butterfly de Puccini ouvre la 36e saison de l'Opéra de Montréal samedi, 19h30, salle Wilfrid-Pelletier, pour cinq représentations. L'OdM monte cet opéra pour la septième fois et utilise pour la quatrième fois les décors et costumes du tandem Oswald-Lapiz. Nouvelle mise en scène cependant, de François Racine, et nouveaux interprètes: l'Américaine Melody Moore, le Grec Demos Flemotomos, la Canadienne Allyson McHardy et l'Américain Morgan Smith, avec l'Orchestre Métropolitain dirigé par James Meena.

Au Métropolitain

Quittant la fosse d'opéra, l'OM entreprend sa 35e saison dimanche, 15h, à la Maison symphonique, avec Yannick Nézet-Séguin dans la 2e Symphonie de Bruckner et la soprano allemande Dorothea Röschmann dans les Rückert-Lieder de Mahler. En début de programme: un choral de Bach, Komm, süsser Tod (Viens, douce mort), orchestré par Leopold Stokowski, légendaire prédécesseur de YNS à Philadelphie. Avant le concert, à 14h: conférence bilingue et gratuite de Claudio Ricignuolo.

Bach et danse

La salle Bourgie annonce pour ce soir, demain et jeudi, 19h30, un programme Bach-Ravel-Liszt réunissant la pianiste Edna Stern et cinq danseurs de l'Opéra de Paris. Même salle vendredi, 18h30: le pianiste Charles Richard-Hamelin et quatre cordistes de l'OSM dans Beethoven et Franck.

À l'Oratoire

Jean-Guy Proulx, organiste titulaire de la Cathédrale de Rimouski, joue Guilmant, Nivers, Widor, Franck et la Québécoise Jeanne Landry dimanche, 15h30, à l'oratoire Saint-Joseph. Écran géant, entrée libre.

Lacombe au Conservatoire

Nommé tout récemment chef principal à l'Opéra de Bonn, Jacques Lacombe devient également, à 52 ans, professeur de direction d'orchestre au Conservatoire de Montréal. La nouvelle sera annoncée aujourd'hui même lors de la conférence de presse de saison du Conservatoire. Louis Lavigueur demeure chef de l'Orchestre symphonique de l'institution.

Zarin Mehta à l'OSM

Zarin Mehta, qui fut le directeur général de l'Orchestre Philharmonique de New York après avoir occupé le même poste à l'OSM, renoue avec celui-ci. «Consultant» (son titre officiel), il prépare le terrain pour la tournée que l'OSM effectuera en mars aux États-Unis, mais, dès novembre, sera le président du jury du Concours OSM, réservé cette année au piano et aux percussions. Frère cadet (76 ans) du chef d'orchestre Zubin Mehta, il réussit l'«impossible» en 2008 en emmenant le Philharmonique de New York jusqu'en Corée du Nord.

Décès de Greenfield

Le critique britannique Edward Greenfield est décédé, à 87 ans. Entre autres phrases célèbres, on lui doit celle-ci, à la sortie en 1981 de Daphnis et Chloé de Ravel, premier enregistrement de Dutoit et l'OSM: «By far the finest French orchestra today, whatever they think in Paris

Gershwin deux fois

Coïncidence, Marc-André Hamelin et Alain Lefèvre jouent le même Concerto in F de Gershwin cette semaine: Hamelin avec l'Orchestre symphonique de Québec demain soir, Lefèvre avec l'Orchestre symphonique de Trois-Rivières samedi soir.

Musique juive

L'Ontarien Brian Current vient de recevoir le prix de 50 000$ offert par la Fondation Azrieli pour une oeuvre orchestrale d'inspiration juive. Sa composition sera créée par l'OSM et Kent Nagano la saison prochaine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer