Céline Dion promet qu'Encore un soir n'est pas un album triste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Caroline St-Pierre
La Presse Canadienne
Montréal

Avec Encore un soir, Céline Dion lance un premier album original en français en quatre ans. Il s'agit également de son premier album depuis la mort de son mari et gérant, René Angélil, mort du cancer en janvier, à l'âge de 73 ans.

Céline Dion assure cependant qu'il ne s'agit pas d'un album triste, de la même façon que le spectacle qu'elle présente au Québec depuis les dernières semaines n'est pas un spectacle triste.

«Ça a été difficile au début, pour moi, d'aller en studio et d'effleurer des passages un peu sensibles, (mais) ce n'est pas un album triste», avait-elle confié le soir de sa première représentation au Centre Bell, le 31 juillet.

Elle affirme cependant que ce n'est pas en hommage à son mari qu'elle a choisi le français pour ce nouvel album. «René, pour moi, ce n'est pas quelqu'un qui avait une langue en particulier. C'était une personne exceptionnelle, sans langage, il laissait passer le message. René, pour moi, ce n'était pas une personne anglophone, francophone, c'était un humain, un homme vraiment spécial.»

De nombreux collaborateurs ont participé à l'album, notamment Francis Cabrel et Serge Lama, qui ont coécrit une chanson pour la diva québécoise. Des «monuments», a-t-elle souligné. Elle retrouve également Jacques Veneruso, son fidèle allié depuis plusieurs années, ainsi que Grand Corps Malade, avec qui elle a déjà travaillé. De nouveaux partenaires se joignent aussi à l'équipe: Zaho, Florent Mothe et Mutine.

Céline Dion reprend aussi, à sa façon, le classique Ordinaire, de Robert Charlebois, et propose À la plus haute branche, une pièce signée Daniel Picard, choisie parmi plus de 4000 chansons originales soumises lors d'un concours.

La pièce titre d'Encore un soir est quant à elle la première écrite par Jean-Jacques Goldman pour Céline Dion depuis 12 ans.

La chanteuse avait d'abord communiqué avec Jean-Jacques Goldman, qui lui a offert certains de ses plus grands succès comme S'il suffisait d'aimer et Pour que tu m'aimes encore, à un moment où René Angélil suivait des traitements, à Boston.

«Il m'a dit: «Céline, écoute, j'ai tout écrit pour toi: les tempêtes, toutes les couleurs de l'automne, la pluie, la neige, le froid, la chaleur... On a tout fait ensemble»», a raconté Céline Dion.

«J'ai dit: «Écoute Jean-Jacques, on s'apprête à tourner une page de notre livre et, effectivement, on a tout chanté ensemble. Mais il y en a une que tu n'as pas écrite. Et je ne peux pas trouver une autre personne que toi pour le faire. J'aimerais ça, si tu peux, que tu prennes en considération ma demande. Écrire une chanson pour René et moi, qui allons traverser le pont.» Et il a plus que bien répondu à ma demande.»

René Angélil n'aura pas eu le temps d'entendre la totalité des chansons de l'album. Mais il a entendu la pièce Encore un soir. Et il a eu son mot à dire sur la pochette.

«Je n'étais pas sûre de la couverture, mais René a choisi la photo. Moi, je trouvais que j'étais un peu trop souriante sur la photo. Pas que je voulais pleurer, pas que je voulais avoir l'air triste, mais c'était quand même un peu amer, ces moments. J'ai fait la séance photo, on a vu toutes les photos. Pour lui, c'était celle-là. Alors pour moi, c'était choisi», a-t-elle expliqué.

Un prochain album en anglais

Céline Dion prépare par ailleurs un nouvel album en anglais, qu'elle prévoit lancer l'an prochain.

Peu de détails sont connus sur ce nouvel opus, si ce n'est que la chanteuse Pink offrira une chanson, intitulée Recovering.

«Qu'elle m'ait écrit une chanson, ça m'a beaucoup touchée. Piano-voix, c'est elle qui chante, elle a pris son temps et elle m'a envoyé ce démo-là. Ça s'appelle Recovering et c'est ce qui se passe dans ma vie, I'm recovering (je guéris). C'est tellement à point cette chanson-là», a-t-elle indiqué.

Les chansons d'Encore un soir

Plus qu'ailleurs

L'étoile

Ma faille

Encore un soir

Je nous veux

Les yeux au ciel

Si c'était à refaire

Ordinaire

Tu sauras

Toutes ces choses

Le bonheur en face

À la plus haute branche

À vous

Ma force

Trois heures vingt

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer