Childish Gambino: funkadel... ish Gambino ***1/2

Awaken, My Love !, de Childish Gambino... (image fournie par Glassnote Records)

Agrandir

Awaken, My Love !, de Childish Gambino

image fournie par Glassnote Records

La PresseAlain Brunet 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La somme des parties de l'artiste Donald Glover dépasse le rappeur qu'il incarne sous le pseudonyme Childish Gambino. Acteur, scénariste, auteur, il devient ici chanteur soul/R & B/funk, trois ans après la sortie de l'album hip-hop Because the Internet.

Étonnamment, l'approche musicale rappelle cette fois l'afro-psychédélisme halluciné de Parliament/Funkadelic (dont les membres-clés sont mis à contribution pour la chanson Riot), Sly & the Family Stone, Curtis Mayfield, War, certains aspects de Prince ou même de Marvin Gaye, le tout saupoudré d'aromates afro-caribéens (reggae-calypso).

On nous balance ici de longs grooves auxquels on a greffé des solos de guitare ou de synthés analogiques, orgue ou clavecin électrique à la manière des années 70 et 80. Voix de corps et voix de tête ne se trouvent pas tout à fait devant dans le mix final; on a préféré les fondre dans la pâte à gâteau et l'enfourner ainsi, ce qui n'est pas un irritant en soi.

Mais pourquoi un tel exercice de style? Pourquoi cette machine à remonter le temps? Présumons que les récents épisodes vécus au sein de la communauté afro-américaine, éprouvants comme on le sait, encouragent certains de ses jeunes créateurs à se recentrer sur leur identité culturelle. Autrement, ce serait de la pure nostalgie.

* * * 1/2

SOUL PSYCHÉDÉLIQUE, FUNK. Awaken, My Love! Childish Gambino. Glassnote Records.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer