Quatuor Alcan : inutile Beethoven **

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Claude Gingras

Le Quatuor Alcan s'était lancé il y a 14 ans dans une intégrale Beethoven de concert.

J'avais alors écrit qu'il n'était pas prêt pour une telle aventure et je le pense encore, après avoir écouté avec la plus grande patience du monde le 1er volume - soit les six Quatuors op. 18 - de ce qui s'annonce comme une autre intégrale, cette fois au disque.

Bien que le Beethoven de moins de 30 ans ne soit pas celui des prophétiques derniers Quatuors, des musiciens de très haut niveau et vraiment inspirés peuvent transcender ces pages dites « de jeunesse ». Le petit groupe de Chicoutimi nous donne toutes les notes, clairement agencées, avec chaque sforzando, chaque trille, chaque nuance, etc. Hélas ! cela demeure une lecture trop appliquée, pleine de petits effets extérieurs, sans véritable pensée, sans imagination, plutôt ennuyeuse même et finalement inutile.

À écouter : L'embarras du choix!

CLASSIQUE

Quatuor Alcan

Beethoven

ATMA, alb.2d.

**

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer