• Accueil > 
  • Arts > 
  • Musique 
  • > Chance The Rapper donne 1 million $ aux écoles de Chicago 

Chance The Rapper donne 1 million $ aux écoles de Chicago

«Ce n'est pas une question politique, ce n'est... (PHOTO AP)

Agrandir

«Ce n'est pas une question politique, ce n'est pas une posture, c'est pour prendre soin des enfants», a dit Chance The Rapper lors d'une conférence de presse dans une école élémentaire.

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

Le jeune chanteur de hip-hop Chance The Rapper a donné 1 million de dollars aux écoles de Chicago, engluées dans une bataille politique qui menace de conduire à la fermeture des classes plusieurs semaines avant les vacances.

Le rappeur de 23 ans, intronisé révélation de l'année et qui a remporté le prix du meilleur album de rap le mois dernier aux Grammy Awards, a mis en lumière avec son don le problème récurrent du financement des écoles dans la troisième ville des États-Unis, où il a grandi.

La mairie a prévenu que les écoles pourraient fermer le 1er juin, trois semaines plus tôt que prévu, en raison d'un trou de 200 millions de dollars dans les financements.

«Ce n'est pas une question politique, ce n'est pas une posture, c'est pour prendre soin des enfants», a dit Chance The Rapper lors d'une conférence de presse dans une école élémentaire, diffusée en direct à ses millions d'abonnés sur les réseaux sociaux.

Le chanteur a lui-même été scolarisé dans des écoles publiques de la ville quand il était plus jeune. Il a précisé que le million de dollars qu'il offrait était destiné à soutenir des programmes de classes d'arts, mais n'est pas voué à remplacer les financements de l'État.

Il a aussi promis que son groupe Social Works Chicago donnerait 10 000 dollars supplémentaires pour chaque don de 100 000 dollars effectué par des tiers.

«Ce chèque que je donne est un appel à l'action. Je mets au défi les grandes entreprises à Chicago et dans tout le pays de donner et d'agir», a repris le rappeur, lisant formellement à certains moments un texte, gros contraste avec son énergie sur scène.

Chance The Rapper, Chancellor Bennett de son vrai nom, est un militant de longue date et a appelé à mettre fin à la violence dans les rues de Chicago, ravagée par une guerre des gangs qui a fait exploser la criminalité ces dernières années.

Son père Ken Williams-Bennett est une figure politique locale de la ville, qui a notamment été assistant de Barack Obama.

«Merci @Chancetherapper de redonner à la communauté de Chicago, qui nous a tant donné. Vous êtes un exemple du pouvoir de l'éducation par les arts», a tweeté en remerciement l'ex-première dame Michelle Obama, elle aussi originaire de la ville.

Le chanteur avait rencontré la semaine passée le gouverneur de l'Illinois, le républicain Bruce Rauner, pour évoquer avec lui les problèmes de financement des écoles à Chicago.

M. Rauner appelle à réformer les écoles publiques de la ville en raison de la forte augmentation des coûts des retraites et de ce qu'il estime être une mauvaise gestion qui dure depuis longtemps. Il a mis l'an dernier son veto à un plan de financement des écoles.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer