SAM: Gregory Charles de Laval à Longueuil

Gregory Charles, en partenariat avec la Ville de... (Photo: Marco Campanozzi, archives La Presse)

Agrandir

Gregory Charles, en partenariat avec la Ville de Longueuil, organisera un nouveau festival sur la Rive-Sud.

Photo: Marco Campanozzi, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

On pourrait dire que les astres étaient bien alignés, Gregory Charles ne retournant plus à Laval avec son Mondial choral et Longueuil perdant son Festival de percussions, déménagé dans le Vieux-Port de Montréal. Mais il y a déjà un an que Gregory Charles et la mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire, discutaient du Sommet des arts et de la musique (SAM) de Longueuil, dont on a annoncé la création et dévoilé les premiers spectacles hier matin.

Plutôt que d'un festival annuel unique, il faut parler d'un événement qui se déclinera en trois temps dans les trois arrondissements de Longueuil: autour de la fête du Travail, au début du mois de décembre et au printemps, au moment de la fête des Patriotes. Le Groupe Musique Greg y investira plus de 2 millions de dollars au cours des trois prochaines années, auxquels s'ajoutera la somme de 1 million et demi versée par la Ville de Longueuil. Loto-Québec en sera le principal commanditaire.

«L'idée germait depuis longtemps, mais je n'avais pas trop réfléchi où ça allait se passer, de dire Gregory Charles. On a su qu'il allait y avoir un vacuum ici et, spontanément, on s'est rencontrés. [...] L'objectif du SAM n'a rien à voir avec ce qu'on faisait sur la Rive-Nord. Ici, on a une grande agglomération avec un vrai centre-ville, une infrastructure parfaite, un grand parc, une rue urbaine et une super cathédrale. Moi, je ne suis jamais partisan de commencer très petit...»

Le SAM se mettra en branle dès cet été, du 2 au 6 septembre, et sera lancé officiellement par Tout l'opéra, un «spectacle olympique» mettant également en vedette le porte-parole du SAM, Marc Hervieux, à la cocathédrale Saint-Antoine-de-Padoue. «Ce sera un condensé des airs d'opéra les plus populaires de l'époque grégorienne - pas la mienne - à aujourd'hui», de lancer à la blague l'artiste-producteur.

Il s'agit du seul spectacle payant annoncé hier auquel s'ajouteront bientôt ceux programmés en même temps au théâtre Qube voisin du Casino de Montréal, l'île Notre-Dame devenant donc en quelque sorte, pendant cinq jours, la banlieue de Longueuil.

Sinon, tous les autres rendez-vous du SAM seront gratuits et en plein air, d'un hommage multimédia à Pink Floyd au concert d'Alex Nevsky en passant par un marathon musical de 9 heures mettant en vedette des artistes émergents et un pique-nique dominical.

«C'est exactement le genre de projet qui nous permettra de positionner notre ville comme la plaque tournante de la culture sur la Rive-Sud», a déclaré la mairesse St-Hilaire. Outre des propositions musicales de tout genre, le SAM intégrera dans sa programmation d'autres disciplines comme la danse et les arts visuels.

Au programme

Tout l'opéra

Gregory Charles et Marc Hervieux ont eu l'idée de ce condensé en 60 minutes des airs d'opéra les plus connus à travers les siècles en assistant au spectacle The Complete Works of William Shakespeare Abridged. Ils seront accompagnés de l'Orchestre symphonique de Longueuil, dirigé par Marc David.

Spectacle payant les 2, 3, 4 et 5 septembre, à 18h, à la cocathédrale Saint-Antoine-de-Padoue.

Alex Nevsky

Spectacle de l'interprète masculin de l'année au dernier gala de l'ADISQ.

Le 4 septembre, à 19h30, au parc St. Mark.

Hommage à Pink Floyd

Spectacle musical multimédia gratuit pour souligner le 50e anniversaire du groupe britannique. «Une grosse affaire en termes de musique et de chant à laquelle participeront plein d'artistes, dit Gregory Charles. On va notamment jouer la pièce Atom Heart Mother au complet avec l'Orchestre symphonique de Longueuil et des choeurs.»

Le 4 septembre, à 21h30, sur l'esplanade de la place Charles-LeMoyne.

Neuf heures pour la Terre

Marathon musical mettant en vedette des artistes et des groupes émergents, dont Philémon Cimon, Heat, Patrice Michaud et Bernhari. «Un spectacle gratuit à vocation woostockienne: positive, optimiste, peace and love», dit Gregory Charles.

Le 5 septembre, de 15h à minuit, au parc de la Cité de l'arrondissement de Saint-Hubert.

Chique-nique

Après une messe lyrique à la cocathédrale Saint-Antoine-de-Padoue, place à un pique-nique à la fois urbain et champêtre avec des personnalités des mondes culinaire et de la mode. On pourra y entendre Bruno Tobon, un violoncelliste longueuillois de 15 ans, accompagné de l'Orchestre symphonique de Longueuil.

Le 6 septembre, à midi, au parc St. Mark.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer