Les 10 travaux de Secret Sun

Publicité

Ne décide pas qui veut de fonder un groupe de musique et de lancer un premier album. Formé de Simon Landry et d'Anne-Marie Campbell, le duo pop alternatif montréalais Secret Sun sortira son premier album le 30 septembre, au terme de deux années de travail. Le groupe retrace pour nous les étapes qui lui ont permis d'obtenir un contrat avec le label Bonsound et de tourner un premier clip, dévoilé aujourd'hui dans La Presse+.

1. Années 2000

Simon Landry a la chance d'aller faire un doctorat en économie à la prestigieuse université Princeton, mais son coeur balance entre ses études et ses projets musicaux.

À l'époque, Clermont Jolicoeur et lui connaissent un bon succès avec le premier album de Béluga, réalisé par Louis-Jean Cormier.

Le compositeur et guitariste décide de se consacrer à la musique. Après Béluga (dont il ne fait plus partie) s'offrent à lui plusieurs occasions. Engagé comme guitariste de tournée des Cowboys fringants, Simon collabore avec Ginette, Le husky, Martin Léon et Passwords, en plus de travailler à temps plein dans le service de musique d'Ubisoft.

De son côté, Anne-Marie Campbell est une violoniste classique de formation qui a «capoté» quand elle a apprivoisé la guitare et la basse à l'adolescence.

À 25 ans, la diplômée en communication se met à écrire ses propres chansons quand elle a un coup de foudre pour le chant. «Je faisais surtout du folk, mais je n'étais pas certaine de vouloir être en solo», raconte-t-elle.

Anne-Marie fait partie du groupe rock Ritaline et partage la scène avec Émilie Proulx. En 2010, elle entre au service des communications d'Ubisoft.

2. Été 2012

Lors du party annuel d'Ubisoft, des collègues présentent Simon Landry à Anne-Marie Campbell. Les astres s'alignent: Simon joue de la guitare et compose des musiques. Anne-Marie chante et écrit des textes.

Une semaine plus tard, ils se retrouvent pour un jam au parc La Fontaine. Le courant musical passe. «Simon m'envoyait des maquettes par courriel pour que j'enregistre paroles et voix par-dessus. On a enregistré nos premières chansons comme ça», raconte Anne-Marie.

3. Janvier 2013

Une séance d'enregistrement a lieu dans les Studios de l'Est avec l'ami claviériste François Lafontaine (Karkwa), qui partage le studio avec Simon et le réalisateur Sébastien Blais-Montpetit. «C'est ce soir-là qu'on a figé la direction artistique de Secret Sun», se souvient Anne-Marie.

Avec une approche pop alternative, Secret Sun s'éloignera du folk avec «des sonorités pesantes» électro inspirées du rap. D'un ton nocturne, les musiques seront magnifiées par la voix d'Anne-Marie. Le ton: «instrospectif, mais pas trop» avec quelque chose de «sensuel».

La «slowmusic» élégante de Sade, le trip-hop de Portishead, Kate Bush et le spleen du grunge servent aussi inconsciemment de références à Secret Sun. «Dans nos chansons, l'arrangement vient après le songwriting. Nos chansons ont d'abord existé [en version] guitares et voix, mais on en garde juste les mélodies. Même les guitares sont réarrangées après, explique Simon. On a vu que les claviers Juno se mariaient bien avec la voix d'Anne-Marie.»

4. Sortie d'un premier EP: le 6 mai 2013

Secret Sun passe l'hiver 2013 à enregistrer un EP dans les Studios de l'Est. Le 6 mai, quatre chansons sont mises en ligne sur Bandcamp, dont l'irrésistible Cold Coast et la vaporeuse pièce Passing Cars. Des médias réagissent positivement. C'est un bon départ.

5. Des spectacles

Après des prestations de rodage au Café Dépanneur, Secret Sun donne un premier spectacle officiel à la Casa Del Popolo le 1er juin, en première partie de Surface of Atlantic.

Le duo est ensuite invité au festival MEG et dans plusieurs événements. Un moment mémorable: la première partie de Thus Owls sur le toit d'Ubisoft en septembre dernier pendant Pop Montréal.

«Le dernier show avec Le Trouble [le 29 mars dernier] était notre meilleur», souligne Anne-Marie.

6. Automne-hiver 2013

Secret Sun retourne en studio pour enregistrer de nouvelles chansons qui compléteront un «long jeu», réalisé officiellement par François Lafontaine et Sébastien Blais-Montpetit. Le duo invite en studio ses amis musiciens José Major, Samuel Joly et François Plante.

Après des mois de retouches et de multiples allers-retours en studio, tout est terminé et le vin coule à flots. «On a pris des risques», se réjouit Simon.

7. Un contrat avec Bonsound

Mars 2014. Après plusieurs discussions avec différents labels montréalais, Secret Sun signe un contrat avec Bonsound. «C'est un gros poids de moins sur les épaules et le réseau de Bonsound nous donne de la visibilité au-delà du cercle des mélomanes de Bandcamp», explique Anne-Marie.

8. Le choix du premier extrait

Depuis la sortie du EP, la chanson Cold Coast a beaucoup attiré l'attention. Lors d'une rencontre avec l'équipe de Bonsound, Secret Sun décide que le premier extrait sera Feather.

9. Un premier clip

Une fois l'extrait choisi, il fallait lui donner un clip. «Pour Bonsound et nous, c'était la meilleure façon d'exciter le web, dit Simon. On a eu l'idée de tourner au bord de la mer en reprenant des thèmes du livre qui a inspiré Anne-Marie pour le texte de la chanson.»

«C'est Play It As It Lays de l'auteure américaine Joan Didion, précise Anne-Marie. Ce livre met en scène une ex-mannequin très déprimée dans la thématique du summertime sadness

Entre-temps, un ami de Simon lui parle d'un groupe de réalisateurs de Miami. Le contact se fait et Secret Sun se rend dans une résidence d'artistes des Keys pour un tournage de deux jours.

10. Dévoilement du clip

Le clip est dévoilé aujourd'hui. Voilà où en est Secret Sun. «Là, on s'attaque au show», dit Simon. En attendant, la vie continue entre la musique et le travail à temps plein chez Ubisoft.




la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer