Ginette Reno en anglais et au Vatican

Malgré cinq albums en anglais et des débuts prometteurs en Angleterre à la fin... (Photo: Ninon Pednault, La Presse)

Agrandir

Photo: Ninon Pednault, La Presse

Partager

Sur le même thème

Malgré cinq albums en anglais et des débuts prometteurs en Angleterre à la fin des années 60, c'est en français que Ginette Reno a fait carrière. Mais la chanteuse n'a pas dit son dernier mot: à 66 ans, elle prépare un nouvel opus dans la langue de Shakespeare. Plus enthousiaste que jamais, Ginette Reno semble être comblée par ce projet d'envergure qui lui tient plus que tout à coeur.

«Au début de ma carrière, je chantais beaucoup en anglais et on m'a dit: «Je pense que tu as intérêt à arrêter de chanter en anglais, sinon tu n'auras pas de carrière.» Après 53 ans de métier, j'avais envie de me faire un cadeau. Je ne sais pas pourquoi j'ai attendu si longtemps. J'ai d'autres projets internationaux, mais celui-là, c'est mon petit bébé!», a lancé Ginette Reno.

La chanteuse, dont la priorité est actuellement la tournée qu'elle présentera jusqu'en 2014, attend le bon moment pour terminer cet album, dans lequel elle sera entourée de 40 musiciens.

«J'aurais pu m'acheter un gros char, une Rolls Royce ou une Bentley avec l'argent que tout ça va coûter! Mais ce n'est pas une question d'argent en ce moment. Vous ne pouvez vous imaginer comment c'est beau!», dit-elle avec beaucoup d'émotion.

Si l'album en anglais de Ginette Reno n'a pas encore de titre, la chanteuse, toujours pleine d'humour, ne cesse d'essayer de lui en trouver un. Elle y reprendra à sa manière de grands standards de la musique anglophone.

«Je reprends mes chansons coups de coeur comme Feelings, The Way We Were, Always On My Mind, My Man. Ce sont les plus belles chansons que j'ai voulu chanter toute ma vie! Je voulais l'appeler Juste pour moi. Mais après, j'ai pensé à cette phrase: «It Ain't Over Until The Fat Lady Sings» [ce n'est pas fini jusqu'à ce que la grosse dame chante]. Je trouve que c'était un bon titre!», dit-elle en s'amusant.

Ginette au Vatican

Ginette Reno a répondu à l'invitation de Mgr Pablo Colino, maître de chapelle émérite de la basilique Saint-Pierre de Rome, et s'est rendue au Vatican à deux reprises, en octobre et en novembre, afin de discuter d'un projet d'album pour le Vatican.

«J'étais sous la Coupole, là où tous les cardinaux se retrouvent!» s'exclame Ginette Reno. «Je suis allée rencontrer Mgr Colino. Il vient de faire un album avec trois prêtres et on a parlé d'un album pour le Vatican. J'ai contacté Lionel Ritchie, car il m'avait confié avoir des chansons à caractère spirituel dans son tiroir. Ce n'est pas pour demain! Je dois travailler les chansons et les envoyer à Mgr Colino pour qu'il les approuve. Ensuite, il va écrire les orchestrations pour les choeurs. Il faudra enregistrer ça en Italie et ici. Au Vatican aussi», explique Ginette Reno, qui compte également demander à Céline Dion d'y collaborer.

«Je suis allée dans une messe de deux heures et j'ai trouvé ça bien long en italien et en latin! J'ai aimé la fontaine de Trevi, j'y ai fait des voeux! Je vous le dirai si ça réalise!», conclut-elle.

> Pour toutes les dates de la tournée Ginette - Chanter pour toi ce soir.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer