• Accueil > 
  • Arts > 
  • Médias 
  • Les Inrockuptibles se refont une beauté avec Arcade Fire 

Les Inrockuptibles se refont une beauté... avec Arcade Fire

Le groupe montréalais Arcade Fire est rédacteur en... (Image fournie par Les Inrockuptibles)

Agrandir

Le groupe montréalais Arcade Fire est rédacteur en chef invité du nouveau numéro des Inrockuptibles.

Image fournie par Les Inrockuptibles

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pour la rentrée, Les Inrockuptibles se refont une beauté. Dans son nouveau numéro, lancé mercredi, le magazine culturel français présente une refonte totale, avec nouveau logo, nouvelle typo, nouvelle maquette et nouvelles chroniques. La publication garde toutefois le même créneau, axé sur la critique, les débats de société et les entrevues en profondeur.

À souligner : c'est le groupe montréalais Arcade Fire qui est rédacteur en chef invité de ce nouveau numéro des « Inrocks », largement tourné vers Haïti et le Québec. Du lot, on mentionnera le long reportage sur l'afflux récent de migrants haïtiens dans la Belle Province, un texte inédit de Dany Laferrière sur trois auteurs haïtiens disparus (parmi eux, Serge Legagneur, décédé cet été à Montréal) et un portrait du cinéaste Denis Villeneuve, à quelques semaines de la sortie de Blade Runner 2049.

Cerise sur le gâteau, une longue entrevue avec Win Butler et Richard Parry d'Arcade Fire, dont on retiendra notamment cette savoureuse citation : « Il existe une étrange rivalité entre la France et le Québec. Mais Montréal a produit beaucoup plus de groupes géniaux que Paris ! Arrêtez de nous prendre de haut ! »

Fondé en 1986, Les Inrockuptibles est hebdomadaire depuis 1995. Ce nouveau numéro devrait être en kiosque au Québec dès vendredi.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer