• Accueil > 
  • Arts > 
  • Médias 
  • > Normand Beauchamp, un des piliers de la radio québécoise, s'éteint 

Normand Beauchamp, un des piliers de la radio québécoise, s'éteint

Normand Beauchamp... (PHOTO FOURNIE PAR LA FAMILLE)

Agrandir

Normand Beauchamp

PHOTO FOURNIE PAR LA FAMILLE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Normand Beauchamp, ancien propriétaire de Radiomutuel, est mort vendredi soir à l'âge de 72 ans. Il souffrait depuis 7 mois d'un cancer. Il laisse dans le deuil son épouse et leurs trois fils.

Plusieurs personnalités de la radio québécoise ont partagé leur tristesse sur les réseaux sociaux samedi. M. Beauchamp a oeuvré dans les médias jusqu'à la vente de l'ensemble réseau Radiomutuel à Astral en 1999.

Lorsque M. Beauchamp et Paul-Émile Beaulne ont acheté Radiomutuel en 1985, l'entreprise était déficitaire. En quelques années, ils ont su développer tout un réseau en rachetant plusieurs stations un peu partout au Québec. On leur doit notamment le réseau Énergie (devenu aujourd'hui NRJ).

« M. Beauchamp était parti de rien et a acheté des stations dans toute la province, à Val d'Or, à Rouyn, Trois-Rivières, c'était la première fois qu'on voyait un réseau aussi grand», explique à La Presse Jean Sasseville qui a travaillé 16 ans pour CKMF (Énergie).

«Il a été l'artisan d'un des plus grands réseaux de radio au Québec, sinon le plus grand, du jamais vu», ajoute-t-il.

Au moment de la vente à Astral, le réseau Énergie comptait 8 stations FM et deux autres affiliés. Lors de cette même transaction, M. Beauchamp cède la station CKAC, mais aussi les parts de Radiomutuel dans la chaîne de télé MusiquePlus, soit 50%.

«Les années de M. Beauchamp étaient des années spectaculaires, c'était le bon vieux temps», ajoute M. Sasseville. Aujourd'hui, les compagnies sont gigantesques, mais à l'époque c'était très familial.»

« C'était un homme intègre avec un coeur en or, affirme Danielle Caron, adjointe de M. Beauchamp et proche de la famille depuis 35 ans. Il avait des idées grandioses, il allait au bout de ses rêves et nous encourageait toujours à nous dépasser», poursuit-elle.

« Patron de Radiomutuel pendant de belles années, je ne lui connais que des amis», a écrit l'animateur radio Ricky Dee sur Facebook.

« Leader stimulant et visionnaire, il respirait l'authenticité. Son sens de l'humour pouvait déstabiliser et il l'utilisait avec adresse dans toutes les situations, ajoute Guy Banville, ancien directeur des programmes à CKMF.Il n'accordait pas sa confiance rapidement mais je peux témoigner qu'après bien des années il savait vous la faire ressentir dans son attitude si chaleureuse.»

M. Beauchamp espérait encore il y a quelques semaines pouvoir vaincre son cancer. « Il avait des projets de voyage et voulait jouer au golf cet été. Il s'est battu jusqu'à la fin.» Son épouse a pris soin de lui au domicile familial. Il est mort entouré de sa famille.

Les funérailles auront lieu le 21 mars.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer