Conduite interdite: une lutte à faire et à refaire ***1/2

Conduite interdite... (Image fournie par Steinkis)

Agrandir

Conduite interdite

Image fournie par Steinkis

La PresseJean Siag 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Comment faire pour perpétuer des traditions qu'on estime rétrogrades? C'est la question que se pose Nour quand elle rentre en Arabie saoudite après avoir vécu cinq ans à Londres.

Planche tirée de Conduite interdite... (Image fournie par Steinkis) - image 1.0

Agrandir

Planche tirée de Conduite interdite

Image fournie par Steinkis

La jeune bédéiste française Chloé Wary, qui signe ici son premier album, s'est inspirée des témoignages de femmes recueillis par Clarence Rodriguez dans Révolution sous le voile.

Il est ici question du mouvement féministe né en Arabie saoudite en 1990 après que 47 femmes eurent pris le volant à Riyad dans un geste de défiance face à l'État.

En citant des sourates du Coran, la jeune femme lancera: «Dieu n'a jamais condamné les femmes à l'asservissement par les hommes!»

Après s'être mariée, elle participera à ce mouvement féministe tué dans l'oeuf. Où en sommes-nous aujourd'hui? Comment concilier tradition et modernité?

Voilà une question qu'aborde cette Conduite interdite dessinée au fusain, qui ne laisse entrevoir qu'un mince filet d'espoir grâce au blanc qui s'échappe de ces pages beaucoup trop noires. Et un mot-clic: #women2drive. Parce que leur lutte se poursuit.

* * * 1/2

Conduite interdite. Chloé Wary. Steinkis. 140 pages.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer