Une longue canicule: dans la fournaise de Montréal ***1/2

Une longue canicule... (Image fournie par Mécanique générale)

Agrandir

Une longue canicule

Image fournie par Mécanique générale

La PresseJean Siag 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Belle découverte que cette Longue canicule, roman graphique d'Anne Villeneuve (L'écharpe rougeLoulaChère Traudi), qui raconte la migration de Marie-Hélène des Îles-de-la-Madeleine vers la «grande terre» de Montréal.

Planche tirée d'Une longue canicule... (Image fournie par Mécanique générale) - image 1.0

Agrandir

Planche tirée d'Une longue canicule

Image fournie par Mécanique générale

En pleine canicule. La jeune femme des Îles découvrira à la dure le côté creepy de la ville, après avoir été suivie par un prédateur sexuel.

Au fil des jours, Marie-Hélène se fera quelques alliés, dont un ami français (Nestor), sa vieille voisine Marguerite et un policier particulièrement affable. Des rencontres au cours desquelles la jeune femme se confiera, dévoilant des pans de son passé. Un récit intimiste fait avec humanité.

Le trait de la dessinatrice est simple, souple et précis. Anne Villeneuve maîtrise le mouvement et, dans des scènes minimalistes, parvient à créer des expressions et des émotions qu'on garde en mémoire.

La fin nous renvoie trop brièvement aux Îles et à cette Marie-Hélène, qui laisse derrière elle une bien jolie trace.

* * * 1/2

Une longue canicule. Anne Villeneuve. Mécanique générale. 214 pages.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer