Grand Montréal comédie fest: un nom, des dates et une mésentente

Le festival de la Coalition des humoristes, le... (PHOTO SIMON GIROUX, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Le festival de la Coalition des humoristes, le Grand Montréal comédie fest, aura lieu du 1er au 15 juillet 2018.

PHOTO SIMON GIROUX, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le festival de la Coalition des humoristes, baptisé le Grand Montréal comédie fest, s'établira dans plusieurs municipalités de Montréal et de sa périphérie, du 1er au 15 juillet 2018. Le Groupe Juste pour rire déplorait hier que les dates annoncées pour le nouveau festival d'humour entrent en conflit avec plusieurs événements de son calendrier.

«On voulait montrer dans notre nom qu'on élargit le carré de sable», a annoncé à La Presse le directeur général du Grand Montréal comédie fest, Paul Larocque.

Alors que le festival Juste pour rire a sa principale assise sur le sol montréalais, le nouveau festival d'humour, qui compte notamment dans ses rangs Martin Petit, Louis-José Houde, Cathy Gauthier et François Bellefeuille, s'installera en plus en périphérie de l'île. «On veut étendre nos activités, produire quelque chose à grand déploiement», a déclaré M. Larocque lors d'un entretien téléphonique.

Des pourparlers ont notamment été engagés avec la Ville de Terrebonne. L'organisation a rencontré hier des représentants de la municipalité pour discuter de cette éventualité. «C'est une location très intéressante à considérer», a affirmé M. Larocque, précisant que l'administration de l'événement n'en était qu'à un stade exploratoire en ce qui concerne les endroits où sera implanté le festival. Il a néanmoins confirmé qu'il y aurait plusieurs sites.

Le directeur général du festival soutient que la Rive-Sud, la couronne nord et, bien sûr, la métropole elle-même - «qui demeure le fer de lance, le centre d'activités» - sont toutes considérées.

L'objectif du nouveau festival d'humour sera de «sortir du noyau» auquel le public montréalais est accoutumé. 

«Nous voulons aller à la rencontre des gens, géographiquement, mais aussi rendre les coûts plus accessibles.»

Il a par ailleurs admis que le temps était compté et que l'échéance du lancement du Grand Montréal comédie fest arrivait à toute allure. «Juillet, c'est demain matin!», a-t-il lancé, assurant que «les affaires vont de bon train» jusqu'à présent.

Des dates qui ne font pas l'affaire de Juste pour rire

La période désignée pour la tenue du Grand Montréal comédie fest ne fait pas l'affaire de son concurrent, le Groupe Juste pour rire. «Les dates annoncées entrent directement en conflit avec nos festivals - Zoofest et Juste pour rire», a indiqué Jean-David Pelletier, responsable des relations de presse de l'entreprise. Les deux événements se dérouleront entre le 5 et le 28 juillet.

Par courriel, M. Pelletier a signifié que Juste pour rire avait «toujours encouragé les initiatives en humour, quelles qu'elles soient», mais il a tenu à préciser que l'annonce de la Coalition des humoristes allait à l'encontre de certaines recommandations de l'Association des professionnels de l'industrie de l'humour (APIH) adressées à l'organisation du Grand Montréal comédie fest.

D'après les informations relayées par M. Pelletier, l'APIH recommande, «pour la viabilité du tourisme, [...] que cet événement ne soit pas en même temps que les trois festivals du groupe Juste pour rire; qu'on n'impose pas l'exclusivité aux humoristes [et] qu'ils puissent aussi faire une performance (spectacle, numéro, animation) à Juste pour rire la même année; et qu'on ne dévalue pas Juste pour rire [ni qu'on souhaite] sa perte pour se donner du crédit».

Un premier spectacle annoncé

La toute première production du nouveau festival du rire, le spectacle-bénéfice Vive ton courage, réunira le 24 avril prochain sur la scène de l'Olympia au moins une dizaine d'humoristes, lors d'une soirée de soutien aux initiatives du Regroupement québécois des centres d'aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (RQCALACS), de la Fondation Marie-Vincent et de l'organisme La Traversée, à qui les profits de la soirée seront remis.

Quelques noms sont déjà à l'affiche du spectacle, dont ceux de Patrick Groulx et Mélanie Ghanimé, à l'animation, et ceux de François Bellefeuille, Mélanie Couture, Véronic DiCaire, Jean-Thomas Jobin, Maude Landry, Sylvain Larocque, Dominic Paquet, Laurent Paquin, Martin Petit, Mario Tessier, Silvi Tourigny et Mike Ward, qui présenteront des numéros.

Le dévoilement de la programmation du Grand Montréal comédie fest se fera la semaine prochaine. Paul Larocque a indiqué à La Presse que «le talent de la relève sera mis sous la loupe» et qu'une formule « comédie club » sera imbriquée dans les festivités. «On veut vivre la passion des humoristes pendant 15 jours, dans cet esprit de communion qu'on leur connaît», a-t-il clamé, assurant que la formule du festival différerait à plusieurs égards de celle de Juste pour rire.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer