Action Bronson ne sera pas à Osheaga

Action Bronson... (PHOTO RICH FURY, ARCHIVES AP)

Agrandir

Action Bronson

PHOTO RICH FURY, ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'annulation à la dernière minute du concert du rappeur controversé Action Bronson, samedi, a soulevé bien des questions, puisque le festival Osheaga et l'artiste américain ont évoqué des raisons différentes pour expliquer ce revirement de situation.

« Action Bronson a eu des problèmes de transport [de dernière] minute », a annoncé Osheaga sur ses comptes Facebook et Twitter, vers midi.

Nous avons le plaisir d'annoncer que Narcy avec Yasiin Bey (aka Mos Def) joueront sur la Scène Verte à 15h25....

Posted by Osheaga on samedi 1 août 2015

« J'espère qu'on me laissera entrer au Canada un jour (parce que je n'ai rien fait de mal) pour rendre la pareille aux partisans qui me suivent depuis le début », a cependant écrit le rappeur sur son compte Twitter, presque au même moment.

Action Bronson, à qui l'on reproche surtout les chansons Consensual Rape et Brunch, qui évoquent respectivement un viol collectif et la violence envers une femme, a finalement été remplacé par les rappeurs Narcy et Mos Def.

« On s'est retournés vraiment vite. Mos Def était en ville et il a accepté au pied levé de faire le remplacement », a déclaré la porte-parole d'Osheaga Caroline Audet. « Ça arrive souvent, des choses comme ça, en festival. » La veille, les rappeurs étaient apparus sur scène aux côtés du groupe canadien A Tribe Called Red.

« Vous avez donc réussi à avoir Mos Def à moins de 24 heures d'avis? Foutaise, vous deviez le savoir depuis un bout de temps », a réagi un internaute sur la page Facebook d'Osheaga. La majorité des commentaires qui ont suivi le sien allaient dans le même sens.

Même qu'un deuxième tweet du principal intéressé est venu alimenter le scepticisme quant à la raison officielle invoquée par le festival montréalais.

« Montréal, Toronto, lancez une putain [fucking] de pétition afin que je vienne jouer si vous me voulez vraiment!!! », a écrit Action Bronson.

Au printemps dernier, une pétition contre la venue de l'artiste à Toronto avait récolté 44 000 appuis. Lundi, une pétition semblable a été lancée à Montréal, et plus de 21 000 personnes y ont apposé leur signature.

« On croit que la pétition y est peut-être pour quelque chose », a avancé l'une des deux instigatrices de la pétition montréalaise, Rayane Zahal. « Osheaga n'a pas plié devant des féministes », a-t-elle ajouté. « Il faut prendre ce genre de discours haineux au sérieux. »

La maison de disque d'Action Bronson, Warner, n'a pas répondu aux demandes d'entrevues de La Presse.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer