Les quartiers du canal: déviation artistique dans Saint-Henri

Rue Notre-Dame Ouest, entre la rue Rose-de-Lima et... (Photo Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Rue Notre-Dame Ouest, entre la rue Rose-de-Lima et la rue Workman, l'artiste Marc-Antoine K. Phaneuf présente une oeuvre en 12 affiches qui ne manquent ni d'humour ni d'intérêt.

Photo Bernard Brault, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Déviation - Circulez, il y a tout à voir ! Tel est le slogan de la Société de développement commercial Les quartiers du canal qui vient de lancer une exposition d'art éphémère autour du chantier de rénovation de la rue Notre-Dame Ouest. Pour dynamiser le quartier et faire oublier, si possible, les inconvénients des travaux...

L'artiste Phil Allard devant les deux guirlandes de... (Photo fournie par la SDC Les Quartiers du canal) - image 1.0

Agrandir

L'artiste Phil Allard devant les deux guirlandes de cônes de signalisation qu'il a placées sur la façade d'une maison, au 3035, rue Notre-Dame Ouest, pour lui donner un air de fête en cette intense période de travaux de rénovation de la rue.

Photo fournie par la SDC Les Quartiers du canal

Récipiendaire du Grand prix 2017 du festival Montréal... (Photo fournie par la SDC Les Quartiers du canal) - image 1.1

Agrandir

Récipiendaire du Grand prix 2017 du festival Montréal en arts, l'artiste Nicolas Nabonne pose devant sa sculpture Bonne Fête Montréal ! constituée d'un cône de signalisation, de gravier, de styromousse, d'aluminium, de plastique, de peinture vinyle et de contreplaqué.

Photo fournie par la SDC Les Quartiers du canal

Si vous passez ces jours-ci par la rue Notre-Dame Ouest, à l'ouest de la rue Atwater, vous n'irez pas bien loin ! La rue est en pleine cure de jouvence depuis avril et les automobilistes ont tôt fait de se heurter à des panneaux déviant la circulation. Mais en y passant à pied, on perçoit déjà que ce bout d'artère risque de devenir un des plus beaux coins de la ville.

Larges trottoirs au revêtement élégant de pavés unis beige et gris, rue sans asphalte avec un pavage carrelé du plus bel effet. Une place Bonheur d'occasion que Gabrielle Roy n'aurait pas reniée. Et la présentation d'oeuvres d'art contemporain visibles depuis les trottoirs jusqu'au 31 octobre. 

On doit cette initiative artistique à la nouvelle Société de développement commercial Les quartiers du canal, qui représente désormais les commerçants de trois quartiers : Griffintown, Petite-Bourgogne et Saint-Henri. Dirigée par l'ancien élu municipal Robert Laramée, la SDC s'est associée à Art souterrain pour donner un peu de oumf à ce secteur de Saint-Henri et faire passer la pilule aux commerçants et aux résidants qui doivent subir les inconvénients du chantier. 

TROIS VOLETS

Déviation est une exposition conçue en trois volets par Frédéric Loury, fondateur d'Art souterrain à qui l'on doit le festival hivernal d'art contemporain du même nom.

Le premier volet consiste en la présentation, dans les vitrines de six commerces vacants, de peintures, sculptures et installations de six artistes contemporains. Avec Vitrine sur l'art, Art souterrain avait déjà exposé, l'hiver dernier, des oeuvres d'art dans les vitrines de commerces inoccupés du 1000, rue De La Gauchetière Ouest. Un autre projet de ce type, intitulé Territoires, vient de débuter au centre-ville de Montréal avec des oeuvres d'artistes amérindiens tels que Kent Monkman, Brian Jungen, Nadia Myre ou encore Caroline Monnet.

Rue Notre-Dame Ouest, les vitrines des espaces vacants sont occupées par des créations de Chris Coy, Anthony Burnham, Mark Jenkins, Zoe Barcza, Fidia Falaschetti et Nicolas Nabonne. Vulgariser l'art contemporain dans la rue est une bonne idée... même s'il est un peu particulier d'apprécier une oeuvre dans le bruit et la poussière. 

PHIL ALLARD

Dans un deuxième volet, Déviation déploie trois corpus d'oeuvres autour du chantier. Phil Allard - à qui l'on doit Le Joyau royal et le Mile doré, créé sur le parcours Fleuve-Montagne avec son partenaire Justin Duchesneau - aime détourner la signification des objets. « Pour faire sourire », il s'est inspiré des travaux pour installer deux grandes guirlandes de cônes de signalisation sur la façade de la boucherie Notre-Dame, au 3035 de la rue. Une oeuvre qui essaie d'introduire une idée de fête dans cette atmosphère de désordre et de vacarme.

Marc-Antoine K. Phaneuf a lui aussi réalisé une installation, entre la rue Rose-de-Lima et la rue Workman. Il s'agit de 12 panneaux sur lesquels sont inscrites des réflexions inspirées du Hero's Journey de l'écrivain Joseph Campbell (panneaux bleus) et des observations humoristiques (panneaux verts). Du style : « Les travaux en cours ont aussi le dessein d'accommoder les tortues Ninja » !

« Par un cynisme amusé et constructif, l'oeuvre tend à montrer que toute action, même marcher dans la rue et changer de trottoir pour éviter des travaux, peut être amusante et devenir un appel à l'imagination, voire à l'aventure. »

- Marc-Antoine K. Phaneuf

Dans le même esprit, l'artiste canadienne Diana Thorneycroft a essaimé le chantier de photos imprimées sur des bannières industrielles et qui abordent les différences entre Américains et Canadiens dans des mises en scène irréelles, comiques et critiques. 

PERFORMANCES

Le dernier volet de Déviation consiste en une série de performances. L'artiste montréalaise d'origine néerlandaise Jacqueline Van de Geer proposera une expérience originale, les 11 et 24 août prochains, de 19 h 30 à 21 h 30. Les passants seront invités à une Discothèque silencieuse, où ils danseront près du chantier au rythme d'une musique diffusée dans des casques d'écoute. La performance aura lieu à l'angle de la rue Rose-de-Lima et de Notre-Dame Ouest.

L'artiste performeuse Joëlle Couturier entrera en action, les 16 et 17 septembre, avec des commerçants et des résidants pour animer le quartier autour d'un buffet. Et pour clore Déviation, le comédien François Grisé réinterprétera son oeuvre Les emballés (personnages debout dans des sacs mortuaires), le 31 octobre. 

En parallèle à ces activités, Déviation comprend des concerts, les 2 et 3 septembre, des Musiciens du métro de Montréal, et une collaboration avec Montréal en arts : du 11 au 13 août, à l'angle de Notre-Dame et de Saint-Augustin, les muralistes Jason Botkin, Boris Biberdzic, Vincent Arnold, Marc Sirus et Mathieu Connery décoreront un vieux garage délabré.

Que deviendra Déviation quand les travaux seront achevés ? La SDC espère évidemment que la revitalisation de la rue permettra de remplacer les oeuvres d'art par des baguettes de pain, des vêtements ou des ustensiles de cuisine dans les vitrines ! L'art aura été éphémère, mais Robert Laramée a d'autres projets pour donner à ces quartiers du canal la vitrine qu'ils méritent.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer