Des portraits de Geneviève Bujold et Roy Dupuis pour Cinémaniak

Les deux acteurs québécois ont accepté de voir... (Photo Édouard-Plante Fréchette, La Presse)

Agrandir

Les deux acteurs québécois ont accepté de voir leurs noms associés aux prix de Cinémaniak et ont fourni des photos à Yunus Chkirate (photo) pour qu'il confectionne les oeuvres qui seront remises aux lauréats.

Photo Édouard-Plante Fréchette, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le magazine web Cinémaniak remettra, le 28 septembre au théâtre Rialto, ses deuxièmes prix Espoirs du cinéma québécois. L'artiste montréalais Yunus Chkirate a été choisi pour créer le trophée qui sera remis aux gagnants: une lithographie découlant de deux portraits de Geneviève Bujold et de Roy Dupuis.

Les prix Espoirs du cinéma québécois du magazine Cinémaniak sont inspirés des prix Romy Schneider et Patrick Dewaere remis chaque année en France aux jeunes talents du cinéma français. L'an dernier, la revue web québécoise a récompensé les acteurs Eve Duranceau, Anne-Élisabeth Bossé, Jean-Sébastien Courchesne et Charles-Alexandre Dubé.

Cette année, les jeunes finalistes sont des artistes que les cinéphiles connaissent bien. Chez les actrices, Christine Beaulieu (Le mirage) est en lice avec Joëlle Paré-Beaulieu (Roxane, Qu'est-ce qu'on fait ici?), Marilyn Castonguay (Miraculum, L'affaire Dumont), Julianne Côté (Sarah préfère la course, Tu dors Nicole) et Sophie Desmarais (Sarah préfère la course, Le démantèlement).

Pour les gars, les finalistes sont Jean-Carl Boucher (1987), Alexandre Landry (Gabrielle), Antoine L'Écuyer (Corbo), Antoine Olivier Pilon (Mommy, Frisson des collines) et Mathieu Quesnel (Le vrai du faux).

Calqués sur les prix français, les prix de Cinémaniak s'intitulent désormais prix Geneviève Bujold et prix Roy Dupuis. Les deux acteurs québécois ont accepté de voir leurs noms associés aux prix de Cinémaniak et ont fourni des photos à Yunus Chkirate pour qu'il confectionne les oeuvres qui seront remises aux lauréats.

«Ce sont deux comédiens que j'adore, dit Yunus Chkirate. J'ai écouté Nikita dans mon enfance. Quel honneur pour moi, 20 ans plus tard, de réaliser le portrait de Roy Dupuis! Et je les trouve encore très beaux. Geneviève Bujold est la Audrey Hepburn du Québec! Son visage et ses yeux ont une telle force et m'inspirent autant aujourd'hui qu'hier.»

Les deux acteurs ont remis leurs photos préférées à partir desquelles le peintre va réaliser ses deux tableaux, qui seront remis à Geneviève Bujold et Roy Dupuis après avoir été lithographiés. Les lithographies seront remises aux lauréats des prix Geneviève Bujold et Roy Dupuis.

«C'était important pour moi que les deux acteurs reçoivent l'oeuvre originale, dit Yunus Chkirate. Et ces prix qu'on remet à des jeunes artistes au début de leur carrière, c'est important aussi pour moi. C'est ça qui te donne le goût d'aller plus loin, ce qui te confirme que tu es sur la bonne voie.»

«L'univers de cet artiste s'adapte parfaitement aux besoins d'un prix de prestige relié à ces deux icônes, ajoute Syril Tiar, rédacteur en chef de Cinémaniak. On espère établir une collaboration de longue haleine avec lui. En France, c'est aussi une lithographie qui est remise chaque année aux lauréats des prix Romy Schneider et Patrick Dewaere.»

Information à www.cinemaniak.net

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer