Une importante collection d'art classique vendue à Paris

Nature morte aux pêches sur un plat d'étain... (PHOTO FOURNIE PAR SOTHEBY'S)

Agrandir

Nature morte aux pêches sur un plat d'étain de Louyse Moillon.

PHOTO FOURNIE PAR SOTHEBY'S

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse

Sotheby's, associé à Artcurial, va disperser jeudi à Paris la collection Louis Grandchamp des Raux, présentée comme «la plus importante collection de peintures des 17e et 18e siècles français» proposée sur le marché depuis 20 ans, ont annoncé les organisateurs lundi.

La collection, mise en vente jeudi après une exposition itinérante à New York et Bruxelles, est riche d'une cinquantaine de tableaux, principalement des écoles françaises et du nord, dont des oeuvres de François Boucher, Jean-Honoré Fragonard, François Desportes, Louyse Moillon, Jean-Baptiste Greuze, Anne Vallayer-Coster et Hubert Robert.

Un portrait de femme assise tenant un violon, exécuté en 1773 par Anne Vallayer-Coster, «une des rares femmes peintres parvenues à s'imposer» dans un monde d'hommes, est estimé entre 300 000 et 400 000 euros.

Une Nature morte aux pêches sur un plat d'étain, boîte de copeau sur un entablement, signée d'une autre femme peintre réputée, Louyse Moillon, est proposée entre 400 000 et 600 000 euros. Sa Nature morte au panier de bigarades et grenades est estimée de 350 000 à 450 000 euros.

Le départ des pêcheurs au lever du jour (1747) de Joseph Vernet, vision pittoresque et idéalisée de la côte d'Italie réalisée par ce spécialiste des marines, est estimé entre 400 000 et 600 000 euros.

Le tableau a été classé Monument historique, tout comme l'intégralité du mobilier du château de Ferney-Voltaire dans lequel il était conservé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer