• Accueil > 
  • Arts 
  • > ÎleSoniq, Otakuthon et Grimposium 

ÎleSoniq, Otakuthon et Grimposium

La foule lors du spectacle de Kiesza au festival... (photo Charles Laberge, archives la presse)

Agrandir

La foule lors du spectacle de Kiesza au festival ÎleSoniq, l'année dernière.

photo Charles Laberge, archives la presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Hugo Meunier
Hugo Meunier
La Presse

Malgré des styles musicaux aux antipodes, les festivals ÎleSoniq et Heavy Montréal seront colocataires samedi au parc Jean-Drapeau.

Le festival de musique électronique risque d'attirer beaucoup de monde samedi avec Skrillex comme tête d'affiche.

Evenko est convaincu que les deux faunes vont cohabiter harmonieusement et s'étonne même de constater que des festivaliers ont acheté des laissez-passer pour les deux événements.

Dans un autre ordre d'idées, les geeks pourront envahir (de nouveau, quelques semaines après le Comiccon) le Palais des congrès à l'occasion de l'Otakuthon, un rassemblement annuel en l'honneur de la culture manga (animation, BD, jeux vidéo, musique). Nintendo sera sur place cette année pour souligner les 20 ans de Pokémon.

Enfin, le troisième Grimposium de Montréal s'est terminé hier soir, après avoir été l'hôte de plusieurs activités jeudi et vendredi à l'Université Concordia et au bar Les Katacombes.

Créé par Vivek Venkatesh, un chercheur en études de la musique métal de l'Université Concordia, l'événement inusité célébrait le cinéma, la musique et même la recherche universitaire dans le domaine de la scène métal.

Une rencontre avec des précurseurs du death métal et du grindcore, un documentaire sur la vie de feu Chuck Schuldiner, soliste de deux groupes métal légendaires et un atelier de chant death métal étaient notamment au menu.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer