La Pocatière: Bombardier pourrait rappeler des employés bientôt

L'usine Bombardier à La Pocatière.... (Photo Jacques Boissinot, archives PC)

Agrandir

L'usine Bombardier à La Pocatière.

Photo Jacques Boissinot, archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Julien Arsenault
La Presse Canadienne

Le rappel graduel des 150 employés mis à pied par Bombardier (T.BBD.B) à son usine de La Pocatière, l'automne dernier, devrait s'effectuer à compter de la période estivale, selon le directeur général de l'usine, Sébastien Ross.

En marge de la livraison des nouvelles voitures Azur à la Société de transport de Montréal (STM), M. Ross a indiqué lundi que la production des wagons pour ce contrat devrait débuter vers la mi-juin et que les dernières composantes doivent être livrées à l'automne 2018.

C'est la fin d'un contrat avec l'État du Maryland pour la livraison de 54 voitures multiniveau destinées aux trains de banlieue qui avait incité l'entreprise québécoise à mettre à pied près du quart de ses 600 employés de l'usine de La Pocatière.

Au cours d'un bref entretien, M. Ross a également indiqué que l'application plus rigoureuse de la clause «Buy American» aux États-Unis pourrait rendre la vie plus difficile à l'usine de La Pocatière en ce qui a trait aux contrats américains.

Selon lui, l'usine de Bombardier dans le Bas-Saint-Laurent devra développer une expertise dans certains domaines, comme la fabrication de certaines composantes envoyées aux installations américaines de l'entreprise situées à Plattsburgh.

En après-midi, à la Bourse de Toronto, le titre de Bombardier demeurait inchangé, à 4,09 $.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer