Geneviève Biron, adepte de l'entrepreneuriat et de la santé

Geneviève Biron est devenue présidente et chef de... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

Geneviève Biron est devenue présidente et chef de la direction de Biron Groupe Santé le 1er septembre dernier, lorsqu'elle a succédé à sa soeur Ève-Lyne, qui a décidé d'explorer de nouvelles avenues.

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

En ouvrant un premier laboratoire d'analyse à Montréal, Denis Biron a jeté les bases, en 1952, de ce qui est devenu aujourd'hui Biron Groupe Santé. Au cours des 20 dernières années, l'entreprise familiale a été dirigée par sa fille Ève-Lyne qui vient de céder sa place à sa soeur Geneviève, nouvelle PDG d'un réseau qui s'est diversifié dans le secteur des services de santé.

Geneviève Biron est devenue présidente et chef de la direction de Biron Groupe Santé le 1er septembre dernier, lorsqu'elle a succédé à sa soeur Ève-Lyne, qui a décidé d'explorer de nouvelles avenues. Elle est notamment très impliquée dans son rôle de coach à l'École d'entrepreneurship de Beauce.

La nouvelle PDG n'a pas eu besoin de longs mois d'adaptation avant d'accepter de me rencontrer, elle connaissait très bien l'opération du groupe même si elle s'en était quelque peu éloignée au cours des dernières années durant lesquelles elle a lancé sa propre entreprise, Imagix.

«J'ai travaillé durant 17 ans dans l'organisation, à titre de vice-présidente, Ressources humaines, et vice-présidente, Opérations, lorsqu'en 2005, Biron Groupe Santé a décidé d'investir dans une clinique privée de radiologie à Laval.

«Les radiologistes voulaient concentrer leur énergie sur l'aspect médical des opérations, mais ils cherchaient un partenaire pour prendre en charge tout le volet administratif. C'est comme ça qu'est née Imagix», m'explique Geneviève Biron.

En 2007, elle quitte l'organisation familiale pour diriger Imagix et réaliser l'intégration de nouvelles cliniques privées de radiologie. Aujourd'hui, le groupe en exploite 12 dans la grande région de Montréal.

Imagix est née au moment où la radiologie réalisait sa transition vers la numérisation de l'imagerie. Il a fallu réaliser un rehaussement des équipements, créer une base de données unique et mettre les cliniques en réseau. Le groupe de cliniques compte 250 employés et plus de 40 radiologistes.

Les radiologistes associés sont actionnaires majoritaires d'Imagix, et Biron Groupe Santé est l'autre propriétaire important de l'entreprise qui a sa propre équipe de direction et que Geneviève Biron préside toujours.

Synergies et continuité 

Geneviève Biron et sa soeur Caroline - qui elle aussi a fondé sa propre entreprise de gestion d'infrastructures informatiques, Prival - sont aujourd'hui les deux seules actionnaires de Biron Groupe Santé.

«De 2007 à 2014, j'étais toujours administratrice de Biron Groupe Santé, j'ai donc toujours suivi son développement, mais là, je suis totalement impliquée et je vais gérer dans la continuité de ce que mon père et ma soeur ont bâti.

«Je souhaite générer davantage de synergies entre nos quatre grandes lignes d'affaires qui affichent toutes de la croissance. Je veux optimiser nos pratiques et les standardiser pour l'ensemble de nos activités», précise la gestionnaire.

Outre son réseau de centres de prélèvement sanguin et son laboratoire d'analyse de Brossard qui desservent quelques 800 cliniques médicales de la grande région montréalaise, Biron Groupe Santé s'est aussi lancé depuis 2000 dans les soins du sommeil, les services de santé aux entreprises et, depuis peu, dans la gestion médicale.

L'entreprise des soeurs Biron compte aujourd'hui six laboratoires, situés entre les villes de Québec et Sherbrooke où les gens qui souffrent de l'apnée du sommeil peuvent se faire traiter. Le groupe dispose d'un réseau de 26 points de vente où on offre les appareils CPAP pour soigner ce trouble du sommeil.

Cette division qui emploie 80 personnes est en croissance et pourrait générer d'autres implantations dans les villes dont le bassin de population régionale est de plus de 100 000 habitants.

Il y a quatre ans, Biron Groupe Santé a investi un autre champ d'activité en réalisant l'acquisition à Trois-Rivières d'une entreprise spécialisée dans les services de santé aux entreprises.

«On offre des services de bilan de santé aux employeurs qui peuvent les utiliser pour leur personnel-cadre ou lors d'entrevues pré-emplois ou pour assurer le suivi médical de leurs employés», souligne la PDG.

La gestion médicale

Cette division Santé en entreprise a ouvert un deuxième centre dans le Quartier DIX30 à Brossard, où l'entreprise est également en train d'expérimenter un projet-pilote en prévision du déploiement d'un quatrième secteur d'activité: la gestion médicale.

«On a souvent été approché dans le passé par des médecins qui exploitaient des cliniques et qui souhaitaient ne pas avoir à s'occuper du volet administratif de l'opération et qui nous demandaient de nous en occuper.

«On a accepté de le faire dans la clinique médicale qui s'est installée dans le Quartier DIX30, où on a pris en charge tout le soutien administratif. On a sur place 26 employés qui travaillent en permanence pour la clinique.

«On expérimente le concept, on veut être certain que le modèle d'affaires est probant et, si c'est le cas, on prévoit l'offrir à d'autres cliniques», confie Geneviève Biron.

La PDG de Biron Groupe Santé souligne d'ailleurs que cette clinique médicale de Brossard où cohabite sa division Santé en entreprise illustre bien le type d'intégration des activités qu'elle souhaite multiplier à l'avenir.

Au total, Biron Groupe Santé emploie 425 personnes, dont 200 à Brossard où sont situés son siège social et son laboratoire qui est ouvert 16 heures par jour, sept jours sur sept.

À cela s'ajoutent les 250 employés d'Imagix. Au total, le groupe affiche des revenus annuels de 50 millions de dollars.

La troisième PDG de la jeune histoire de Biron Groupe Santé pense-t-elle déjà à préparer la relève?

«On a des enfants qui pourraient effectivement être intéressés à se joindre à l'entreprise, mais j'aimerais bien qu'ils le fassent en développant eux-mêmes une ligne d'activité qui pourrait s'intégrer à nos opérations. C'est une belle façon d'apprendre», constate celle qui est passée par cette même école.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer