Canada: mégafusion dans le cannabis avant la légalisation

C'est la plus grande acquisition du secteur jusqu'ici... (THE CANADIAN PRESS)

Agrandir

C'est la plus grande acquisition du secteur jusqu'ici au Canada et elle créera un géant, avec une capacité de production de 570 tonnes de cannabis par an dans neuf serres au Canada et deux au Danemark.

THE CANADIAN PRESS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Montréal

Le producteur canadien de cannabis thérapeutique Aurora a annoncé lundi l'acquisition de son concurrent MedReleaf Corp. pour 3,2 milliards de dollars canadiens en actions, quelques mois avant la légalisation de cette drogue à des fins récréatives au Canada.

C'est la plus grande acquisition du secteur jusqu'ici au Canada et elle créera un géant, avec une capacité de production de 570 tonnes de cannabis par an dans neuf serres au Canada et deux au Danemark, ont indiqué les deux groupes dans un communiqué commun.

En janvier, Aurora avait déjà mis plus d'un milliard de dollars canadiens pour acheter son concurrent CanniMed.

Aux termes de l'accord, Aurora détiendra environ 61% de MedReleaf, groupe valorisé à plus de 2,5 milliards de dollars en Bourse à Toronto après cette annonce.

Le gouvernement canadien avait fixé la légalisation le jour de la fête nationale le 1er juillet, mais des complications pour la mise en place de la distribution et l'organisation des contrôles l'a retardée.

Elle interviendra «dans l'été», a assuré à l'AFP le premier ministre Justin Trudeau la semaine dernière.

Alors que les gouvernements provinciaux mettent en place les canaux de distribution, grâce auxquels ils partageront des revenus fiscaux avec le gouvernement fédéral, une véritable bulle spéculative s'est emparée des sociétés liées au cannabis cotées en Bourse.

La valeur d'Aurora à la Bourse de Toronto a plus que triplé depuis un an à près de 4,6 milliards de dollars.

Ces valorisations, dont la durabilité reste à confirmer, illustrent un intérêt grandissant pour cette drogue douce qui représente une manne fiscale de plus en plus crédible au Canada comme à l'étranger à la suite de la légalisation du cannabis récréatif dans plusieurs États américains, dont le plus peuplé, la Californie.

Dans une autre transaction, l'un des principaux concurrents d'Aurora, Canopy Growth, a annoncé lundi l'achat de la participation restante (33%) du groupe Tweed Joint Venture qu'il ne détenait pas pour 374 millions de dollars.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer