CHSLD: Québec offrira un deuxième bain par semaine

Environ 37 000 personnes âgées et en perte... (Archives La Presse)

Agrandir

Environ 37 000 personnes âgées et en perte d'autonomie sont hébergées dans les CHSLD.

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Québec offrira un deuxième bain par semaine aux personnes hébergées en CHSLD. Il puise dans ses surplus budgétaires pour financer la mesure.

Trente-six millions de dollars sont consacrés à l'embauche d'environ 600 préposés aux bénéficiaires supplémentaires, a annoncé le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette mercredi, en compagnie de sa collègue responsable des Aînés, Francine Charbonneau et de son adjointe parlementaire Marie Montpetit.

L'objectif est «d'augmenter la capacité de soins d'hygiène offerts à la population en CHSLD. On parle ici de donner la possibilité de recevoir, pour ceux qui le désirent, un deuxième bain», a expliqué M. Barrette. Il a reconnu qu'il y avait de la «pression» populaire pour rehausser les soins d'hygiène.

«Ce n'est pas le dernier geste» qu'il posera pour améliorer les soins aux aînés, a-t-il ajouté. «Il y en aura d'autres. Et pour faire ça, il a fallu passer par le retour à l'équilibre budgétaire pour se donner une marge de manoeuvre.» Il a ajouté qu'une entente sur les prix des médicaments génériques a permis «des économies récurrentes que l'on investit en services». Il n'aurait pu faire son annonce plus tôt, n'ayant pas les moyens de le faire, a-t-il plaidé, niant que sa décision a une saveur électorale.

Il s'agit d'une deuxième vague d'ajout de personnel dans les CHSLD en un an. En novembre dernier, M. Barrette, avait annoncé un investissement de 65 millions de dollars pour embaucher 1300 travailleurs supplémentaires, en majorité des préposés aux bénéficiaires. Or le tiers de ces postes n'a toujours pas été comblé. «On va faire la promotion» de ce métier pour arriver à recruter le personnel nécessaire, a indiqué M. Barrette, ajoutant que les embauches ne peuvent se faire rapidement.

Environ 37 000 personnes âgées et en perte d'autonomie sont hébergées dans les CHSLD.

Le chef péquiste Jean-François Lisée a rappelé que le ministre Barrette refusait au cours des dernières années d'offrir un deuxième bain. Son annonce, «c'est une bonne nouvelle pour les gens en CHSLD, je le réclame depuis deux ans», a-t-il dit. Mais c'est de «l'hypocrisie crasse» que «de faire ça le jour où on donne trente fois plus d'argent aux médecins. (...) C'est bien que le deuxième bain existe, mais le choix du moment est un calcul politique indigne». Sa collègue Diane Lamarre a parlé d'un «bonbon électoral».

Le chef caquiste François Legault a également souligné que son parti, en particulier son porte-parole en santé François Paradis, demande au gouvernement depuis des années d'améliorer les soins d'hygiène de base dans les CHSLD. «Aujourd'hui, il semble avoir compris ce que voulait dire François Paradis. S'ils offrent deux bains, on va être contents. Ça aura juste pris un petit peu de temps pour que le Dr Barrette comprenne», a-t-il affirmé.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer