Deux fois plus d'adolescents se font prescrire des antipsychotiques

Il y a 10 ans, 2800 jeunes de... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Il y a 10 ans, 2800 jeunes de 12 à 18 ans s'étaient vu prescrire la prise d'antipsychotiques par un médecin.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les adolescents québécois sont presque deux fois plus nombreux qu'il y a 10 ans à consommer des antipsychotiques. Ce sont des données de la Régie de l'assurance maladie du Québec (RAMQ) obtenues par Radio-Canada qui ont permis de mettre au jour cette tendance à la hausse.

Il y a 10 ans, 2800 jeunes de 12 à 18 ans s'étaient vu prescrire la prise d'antipsychotiques par un médecin. Ce nombre a bondi à 5000, en 2015. Les antipsychotiques sont d'abord prescrits pour traiter les premiers signes de schizophrénie et de psychose. De plus en plus, les médecins les utiliseraient pour soigner les troubles de l'humeur, du comportement, de l'agressivité et le trouble sévère du déficit de l'attention avec hyperactivité, de même que les troubles relevant du spectre de l'autisme et la toxicomanie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer