Personnalités La Presse



Simple Plan couronné

Partager

Les membres du groupe Simple Plan : Jeff... (Photo: Hugo Sébastien Aubert, La Presse)

Agrandir

Les membres du groupe Simple Plan : Jeff Stinco, Pierre Bouvier et Chuck Comeau.

Photo: Hugo Sébastien Aubert, La Presse

Philippe Teisceira-Lessard

Philippe Teisceira-Lessard
La Presse

Comme un vibrant accord de rock et de philantropie. Les cinq membres du groupe Simple Plan ont été couronnés personnalités de l'année 2012 du Programme excellence La Presse/Radio-Canada, dimanche soir, dans le cadre du gala Le meilleur de nous-même.

> Consultez notre galerie de photos

Les musiciens Jeff Stinco, Sébastien Lefebvre, Pierre Bouvier, David Desrosiers et Chuck Comeau ont été félicités pour leurs efforts en faveur du bien-être des jeunes, à travers la Fondation Simple Plan. Plus d'un million de dollars ont été versés à plusieurs organismes, dont Leucan, Tel-Jeunes et la Fondation Portage, depuis la création de la fondation.

«On a eu une fantastique année, c'était incroyable. Tant pour la fondation que pour la musique, notre album et le livre qu'on a sorti», s'est réjoui M. Comeau après le gala de remise des prix. «On travaille aussi fort dans tous les domaines.»

La longévité du groupe, qui fêtait le 10ème anniversaire de la sortie de son premier album, a peut-être aussi contribué au choix du jury, selon le batteur. «C'est assez rare dans le milieu», a souligné Chuck Comeau.

Philippe Falardeau, le père artistique de M. Lazhar, a été récompensé pour le succès international de son film et sa nomination aux Oscars. C'est lui qui est la personnalité de l'année dans le monde des Arts et spectacles.

Les ambitions du cinéaste par rapport à ce film étaient plutôt modestes lors du tournage. Son impact, a-t-il dit, l'a soufflé. «On est un an et demi plus tard et je suis encore dans le cycle Lazhar», s'est réjoui Philippe Falardeau. Il se prépare maintenant à tourner un film aux États-Unis.

Dans le domaine des Sciences, ce sont les chercheurs Brendan Bell et Nancy Dumais de l'Université de Sherbrooke qui sont les personnalités de l'année 2012 La Presse/Radio-Canada. L'équipe de recherche qu'ils mènent a effectué des percées majeures vers une meilleure compréhension des mécanismes d'activation du VIH. À terme, leurs recherches pourraient permettre de mettre en dormance le virus du sida dans le corps des personnes affectées.

La quatrième médaille d'Émilie Heymans en quatre Jeux olympiques distincts - un record pour une plongeuse - lui a valu le titre de personnalité sportive de l'année. L'athlète originaire à Saint-Lambert prendra sa retraite des compétitions de haut niveau cette année et se consacrera au lancement d'une nouvelle ligne de maillots de natation. Pour les athlètes, mieux vaut quitter «au sommet de sa forme» qu'une fois le déclin physique entamé, a-t-elle expliqué.

L'homme d'affaires Joey Saputo a dû défier les conseils de son père pour investir temps et argent dans une équipe de soccer à Montréal. Il ne le regrette pas. L'Impact a fait son entrée cette année en MLS, la plus prestigieuses des ligues professionnelles de soccer d'Amérique du Nord. L'événement a contribué à faire de lui la personnalité de l'année dans la catégorie Gestion et entrepreneuriat.

«Si j'ai réussi dans la vie, c'est que j'ai accueilli les conseils de mon père», a-t-il reconnu. «Pour lui la chose la plus important, c'est que chaque personne fasse ce qu'elle veut faire, mais au meilleur de ses capacités.»

Dans la catégorie Humanisme et accomplissement personnel, c'est le policier Evens Guercy qui a raflé les honneurs. Il y a déjà sept ans, il a créé le Club de boxe l'Espoir, qui veut offrir une voie de contournement aux jeunes du quartier Saint-Michel qui risquent d'être aspirés dans l'univers dans gangs de rue. «Comme êtres humains on est choyés et souvent on ne s'en rend pas compte», a-t-il déploré devant Patrice L'Écuyer. «Il y a des jeunes qui n'ont pas la même chance», a expliqué M. Guercy, en faisant référence à Haïti.

Les lecteurs de La Presse pourraient bien voir Laurent V. Joli-Coeur, un jeune astronome amateur de 15 ans, faire une nouvelle apparition comme personnalité de la semaine dans quelques années. Dimanche soir, il a été couronné Personnalité de l'avenir dans le cadre du gala Le Meilleur de nous-même.

Alors qu'il lui reste encore trois anniversaires avant d'atteindre la majorité, Laurent a réussi à photographier l'ombre créée dans le ciel par la planète Jupiter, une tâche extrêmement délicate. Dans une semaine, une édition de l'émission Découverte sera consacrée à ses travaux. «Il y a un an, je n'aurais jamais pensé que ça pourrait arriver», s'est-il étonné.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer