Drainville est «un chroniqueur qui fait de la politique», dit Barrette

Bernard Drainville, au 98.5 FM.... (ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Bernard Drainville, au 98.5 FM.

ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE

(Québec) Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, accuse le commentateur politique à LCN et animateur au 98,5 FM, Bernard Drainville, d'être « un chroniqueur qui fait de la politique ».

Sur Twitter, vendredi, M. Barrette a publié des photos d'une conversation privée par textos que M. Drainville a eue avec une personne de son cabinet. Le sujet : le bras de fer avec la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ), qui fait beaucoup de bruit ces jours-ci sur les conditions de travail difficiles des infirmières. 

« J'ai été clair à plusieurs reprises sur la colline parlementaire et [à Puisqu'il faut se lever] : je rencontrerai Mme Bédard, présidente de la FIQ. Par contre, que les choses soient claires, je n'ai pas à gérer les scoops de [Bernard Drainville]. Quelle mauvaise foi ! Un chroniqueur qui fait de la politique », a écrit le ministre de la Santé au sujet de l'ancien député péquiste.

Avec son tweet, M. Barrette a également publié des captures d'écran d'une conversation par messages texto que l'animateur de radio a eu avec une personne de son cabinet.

« Pourquoi vous ne rencontrez pas la FIQ ? 5 demandes de rencontre depuis 2 mois me dit-on... Et vous ne rappelez pas. Pourquoi ? », questionne l'animateur, selon ce qu'on peut lire sur l'une des images. 

« Ils ont fait une demande de rencontre comme plusieurs organismes. L'agenda ne l'a pas encore permis, mais le ministre l'a dit clairement qu'il allait les rencontrer à nouveau », a-t-on notamment répondu à M. Drainville. 

« Vous vous parlez par médias interposés et vous perdez la bataille de l'opinion publique. Je ne comprends pas votre stratégie. Pourquoi vous [ne] les rencontrez pas ? Vous l'annoncez, signe de bonne volonté genre... Photo op, sourire du ministre... Vous avez quoi à perdre ? On est off... Je parle à "l'entourage du ministre" », poursuit le commentateur politique, à qui l'on répond, entre autres, « je n'organiserai pas de rencontres par média interposé ». 

En fin d'avant-midi, vendredi, Bernard Drainville a répondu sur Twitter au tweet du ministre de la Santé, où celui-ci dévoilait ses messages. 

« Je prends bonne note que mes échanges "off the record" avec votre entourage ne le sont plus. En 20 ans de métier, j'ai jamais vu ça », a-t-il écrit.

Quelques minutes plus tard, le ministre de la Santé a poursuivi la discussion sur Twitter avec le chroniqueur en répondant : « J'ai une action publique depuis 1996. Je n'ai jamais vu mes propos ni ceux de mon entourage aussi déformés et utilisés avec autant de biais. Jamais. La population a le droit de savoir votre modus operandi pour bien saisir la portée de vos propos. »

Au cabinet du premier ministre, le directeur adjoint responsable des relations médias, Charles Robert, a préféré ne pas commenter l'affaire. 

L'attachée de presse de Gaétan Barrette, Catherine W. Audet, a pour sa part dit « on est capable de tenir notre parole quand c'est une conversation ''off the record''. Dans ce cas-ci, c'était une demande d'information. » 

Les infirmières toujours dans l'actualité 

Vendredi matin, au micro de Puisqu'il faut se lever, au 98,5 FM, M. Drainville a commenté le dossier des infirmières et de leurs relations avec le ministre de la Santé. 

« Gaétan Barrette et les libéraux voudraient convaincre les Québécois de changer de gouvernement qu'ils n'agiraient pas autrement. Je ne la comprends pas, leur stratégie ! », a-t-il notamment dit. 

>> Écoutez la chronique de Bernard Drainville

La question des conditions de travail des infirmières a marqué le caucus libéral d'avant session, qui s'est terminé hier. La FIQ a notamment lancé une campagne publicitaire, ce qui a fait dire au ministre de la Santé que le syndicat alimentait un « cercle vicieux » avec sa campagne « contre-productive ».

La Presse a contacté l'attaché de presse de la FIQ, Manuel Dionne, qui a déjà été attaché de presse pour Bernard Drainville à l'époque où il était ministre. M. Dionne a confirmé que le syndicat n'avait pas obtenu une nouvelle date de rencontre avec Gaétan Barrette.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer