Affaire Yves Michaud: Lisée se limitera à un «geste d'estime»

Yves Michaud... (PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Yves Michaud

PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Soleil

Le chef du Parti québécois, Jean-François Lisée, n'entend pas mener de bataille pour qu'Yves Michaud soit entendu en commission parlementaire. Il pense que le libellé d'une pétition que le président du caucus péquiste, Maka Kotto, lira l'an prochain au Salon bleu de l'Assemblée nationale témoignera de l'«estime» de son parti à son égard.

M. Lisée s'est exprimé mardi sur le dernier rebondissement de l'«affaire Yves Michaud». Cet indépendantiste de la première heure a été blâmé par l'Assemblée nationale le 14 décembre 2000 pour des propos sur la communauté juive - propos qui n'étaient pas du tout offensants, selon lui et selon tous ceux qui le soutiennent. Jean-François Lisée partage leur point de vue.

>> Cliquez ici pour lire l'article en entier sur le site internet du Soleil




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer