Lisée «refait le coup de la Charte», dit Couillard

Le premier ministre du Québec Philippe Couillard... (Photo Jacques Boissinot, archives PC)

Agrandir

Le premier ministre du Québec Philippe Couillard

Photo Jacques Boissinot, archives PC

(Québec) Les péquistes sont en train de «refaire le coup de la Charte [des valeurs]», affirme le premier ministre Philippe Couillard, qui se questionne sur les objectifs poursuivis par le chef du Parti québécois en promettant un projet de loi sur la laïcité plus musclé que ce qui a été adopté par le gouvernement.

«Alors, il nous parle [mercredi] matin que, lui, il va faire un projet de loi musclé, [qu'il va] tout interdire dans l'espace public», a affirmé M. Couillard à la période des questions, ce à quoi Jean-François Lisée a répondu que c'était faux. 

Plus tôt, M. Lisée a annoncé que le PQ déposera d'ici les Fêtes un projet de loi portant sur la laïcité et sur l'obligation d'avoir le visage découvert dans les interactions avec le gouvernement. Ce projet de loi prévoira aussi l'interdiction du port de signes religieux pour les gardiens de prison, les juges, les policiers et les nouvelles embauches dans les garderies. Des sanctions, appliquées entre autres par la police, seraient également prévues par le projet péquiste, qui utiliserait la clause dérogatoire pour la protéger de contestations juridiques. 

Au cours de ce même point de presse, le chef du Parti québécois a également dit que son parti réfléchissait à interdire le port du voile intégral dans l'espace public, mais qu'aucune position formelle n'était prise à ce sujet.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer