Cafouillage de l'A13: aucun blâme individuel

Les problèmes de communication entre fonctionnaires et policiers... (Patrick Sanfaçon, La Presse)

Agrandir

Les problèmes de communication entre fonctionnaires et policiers ont été au coeur du cafouillage de l'A13 en mars dernier, selon Florent Gagné, l'enquêteur chargé de faire la lumière sur cet événement.

Patrick Sanfaçon, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le « facteur humain » est au centre du cafouillage de l'A13, en mars dernier, mais l'enquêteur chargé de faire la lumière sur la situation refuse de pointer du doigt des individus en particulier.

Florent Gagné a dévoilé cet avant-midi son rapport d'enquête, obtenu en exclusivité par La Presse, dans lequel il décrit des communications « dramatiquement déficientes » entre policiers et fonctionnaires : « Un échec total », assure-t-il.

« C'est d'abord un problème d'information qui ne circule pas, un problème de vigie et une absence d'alerte, qui ont causé le drame et non pas un manque de ressources ou de capacités », a écrit M. Gagné.

Le rapport de l'ex-haut fonctionnaire pointe les actions problématiques de plusieurs : « Les patrons sont blâmés, tant à la Sûreté du Québec qu'au ministère des Transports du Québec pour ne pas avoir pris le relais », a-t-il dit.

Mais M. Gagné préfère ne pas blâmer des individus en particulier.

« Ça ne sert absolument à rien », s'est-il défendu. « Ça ne donne rien de prendre [un individu] et de dire qu'on le remplace avec un autre nom. On va avoir exactement la même situation la prochaine fois si seulement le nom des personnages a changé. »

Une intervention du ministre des Transports Laurent Lessard n'aurait pas pu améliorer les choses, selon lui. « Si vous voulez le fond de ma pensée, je crois qu'il était absolument impossible pour le ministre de faire quoi que ce soit. Je ne veux pas le défendre », a-t-il dit. « Au cabinet du ministre, c'est évident que l'information ne s'est jamais rendue là. Et même si elle s'était rendue là, on voit mal comment les choses auraient pu se faire [autrement]. »




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer