Exclusif

Coiteux veut interdire le double emploi aux officiers de la SQ

Le capitaine de la Sûreté du Québec Michel... (David Boily, archives La Presse)

Agrandir

Le capitaine de la Sûreté du Québec Michel Lapointe, suspendu à la suite du fiasco sur l'autoroute 13, est aussi agent d'immeuble.

David Boily, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le gouvernement Couillard envisage d'interdire à des officiers de la Sûreté du Québec (SQ) d'occuper un emploi à l'extérieur de leurs fonctions. Le ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux, se montre ouvert à des changements législatifs pour mettre fin à la pratique.

Le capitaine de la Sûreté du Québec Michel... (PHOTO TIRÉE D'UN DOCUMENT DE LA SÛRETÉ DU QUÉBEC) - image 1.0

Agrandir

Le capitaine de la Sûreté du Québec Michel Lapointe a été relevé de ses fonctions pour la durée de l'enquête interne sur la gestion des événements de l'autoroute 13.

PHOTO TIRÉE D'UN DOCUMENT DE LA SÛRETÉ DU QUÉBEC

La Presse a révélé mardi que Michel Lapointe, le capitaine responsable de l'intervention sur l'autoroute 13, s'est rendu chez le notaire alors que les conditions routières se dégradaient le jour de la tempête du 14 mars. C'est qu'en plus de ses fonctions à la SQ, l'officier est aussi courtier immobilier agréé et propriétaire d'un parc immobilier locatif.

Le double emploi de M. Lapointe soulève de sérieuses questions, a affirmé mercredi le ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux.

« Les gradés de la police qui ont un travail extrêmement exigeant à faire doivent avoir toute l'attention nécessaire pour le faire, a déclaré le ministre. Donc moi, je me pose des questions. La haute direction de la SQ se pose des questions puisqu'elle révise ses pratiques et moi, je m'attends à ce qu'elle fasse ça. »

M. Coiteux souligne que la Loi sur la police permet à un officier de la SQ d'occuper un emploi en plus de ses fonctions. Il se dit favorable à la changer pour interdire la pratique.

« S'il faut qu'on le fasse, on va le faire », a résumé le ministre.

M. Lapointe a été relevé de ses fonctions durant l'enquête interne lancée par la SQ dans la foulée du cafouillage sur l'autoroute 13.

Il a déclaré à La Presse accorder la plus grande importance à son emploi dans la police. « Jamais je ne vais mettre en second lieu ma job à la Sûreté du Québec », a-t-il déclaré.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer