Couillard laisse entrevoir un autre remaniement pour rajeunir son cabinet

Le premier ministre Philippe Couillard (à gauche) a... (Photo Jacques Boissinot, La Presse canadienne)

Agrandir

Le premier ministre Philippe Couillard (à gauche) a confirmé la nomination de Pierre Moreau en tant que président du Conseil du trésor.

Photo Jacques Boissinot, La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Philippe Couillard a laissé entrevoir un remaniement ministériel plus important d'ici aux prochaines élections, lundi, après avoir procédé à un «ajustement» pour confier la présidence du Conseil du trésor à Pierre Moreau.

«C'est certain qu'on aura d'autres occasions, a dit le premier ministre. Le mandat n'est pas terminé, on aura d'autres occasions d'apporter des changements.»

M. Moreau a dû s'absenter pendant près d'un an pour des raisons de santé. Sa nomination au Trésor fait en sorte que son collègue Carlos Leitão n'occupera plus que le portefeuille des Finances, lui qui cumulait les deux fonctions depuis le départ de Sam Hamad au printemps. 

Certains médias avaient annoncé des changements en profondeur au sein de l'équipe du premier ministre. Mais au final, seuls MM. Moreau et Leitão se sont vus confier de nouvelles fonctions.

Ce dénouement est susceptible de laisser certains élus libéraux sur leur faim. M. Hamad et l'ancien ministre des Transports, Robert Poëti, avaient tous deux exprimé le désir de réintégrer le cabinet.

Le premier ministre a laissé entrevoir un remaniement plus large d'ici aux élections, prévues en octobre 2018. Il a précisé qu'une telle opération viserait à rajeunir son cabinet.

«Comme je vous dis souvent, je suis toujours à la recherche de façons d'améliorer mon équipe et particulièrement dans l'optique d'un rajeunissement, a dit M. Couillard. Je suis très, très conscient des grands talents qu'il y a dans le caucus.»

Retour attendu

À titre de président du Conseil du trésor, M. Moreau compte s'attaquer en priorité à la grève des juristes de l'État, qui dure depuis la fin octobre.

Le premier ministre n'a pas caché sa satisfaction devant le retour aux affaires du député de Châteauguay. Il lui a donné une accolade bien sentie après sa prestation de serment.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer