Caucus de Québec solidaire: priorité au salaire minimum à 15$

Amir Khadir et Françoise David, lors du congrès... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Amir Khadir et Françoise David, lors du congrès de Québec solidaire, en mai 2015.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Contrecoeur

La hausse du salaire minimum à 15 dollars sera un des dossiers prioritaires de Québec solidaire lors de la prochaine rentrée parlementaire.

Le parti de Françoise David, Amir Khadir et Manon Massé se réunit dès dimanche et pour 3 jours à Contrecoeur, en Montérégie, pour tenir son caucus présessionnel.

En entrevue à La Presse Canadienne, Manon Massé assure que la hausse du salaire minimum sera le cheval de bataille de Québec solidaire, dont un des objectifs est de mieux répartir la richesse, rappelle-t-elle.

Elle se réjouit que le premier ministre Philippe Couillard soit ouvert à un débat sur le sujet. Mais elle veut plus. Selon la députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques, une commission parlementaire serait de mise pour, selon ses dires, «déconstruire les peurs de la droite» en ce qui a trait à une éventuelle hausse du salaire minimum à 15 dollars.

Québec solidaire profitera de son caucus pour peaufiner sa stratégie. Les dossiers environnementaux, Énergie-Est et Anticosti entre autres, seront également prioritaires.

Manon Massé indique que le nouveau ministre des Transports, Laurent Lessard, sera également dans la mire de son parti, concernant notamment l'industrie du taxi.

Québec solidaire entend aussi poursuivre sa lutte contre le gouvernement «sur les inégalités créées dans la société par les mesures d'austérité».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer