Vente de Rona: Couillard refuse de renouveler sa confiance en Daoust

Philippe Couillard refuse de renouveler sa confiance en son ministre Jacques... (PHOTO MARTIN TREMBLAY, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO MARTIN TREMBLAY, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Philippe Couillard refuse de renouveler sa confiance en son ministre Jacques Daoust, lui demandant d'apporter des « réponses sérieuses très rapidement » sur son rôle dans la liquidation des actions d'Investissement Québec dans Rona à la fin 2014.

Un échange de courriels dévoilé par TVA montre que le chef de cabinet de M. Daoust à l'époque, Pierre Ouellet, a autorisé la vente des avoirs d'IQ dans le géant québécois de la quincaillerie, qui a été acheté par le détaillant américain Lowe's en février dernier. Jacques Daoust, qui était à l'Économie au moment des faits, maintient malgré tout qu'il n'avait pas donné le feu vert à cette liquidation et que, du reste, il n'avait pas été informé de cette transaction. Mais pour la Coalition avenir Québec et le Parti québécois, il est clair que M. Ouellet a obtenu l'accord de son ministre pour autoriser la transaction et que M. Daoust a menti depuis le début. Les deux partis réclament sa démission.

Depuis que la controverse a éclaté en juin, le premier ministre Philippe Couillard se portait à la défense de son ministre. Il ne voyait aucune autre raison de mettre sa parole en doute. « Notre collègue [Jacques Daoust] s'est exprimé à plusieurs reprises sur le fait qu'il n'avait pas été consulté sur cette vente d'actions. Et je crois qu'on doit prendre la parole d'un membre de l'Assemblée nationale dans cette Assemblée », disait-il en juin dernier, au Salon bleu.

Or vendredi, pour la première fois, il a tenu un tout autre discours. « Avez-vous encore confiance en Jacques Daoust, est-ce que vous le croyez ? » lui a-t-on demandé lors d'une mêlée de presse à Saint-Félicien. « Des questions sérieuses sont déposées. Elles sont importantes pour moi. Elles devront avoir des réponses très rapidement », a-t-il répondu.

Il a pris connaissance des courriels dévoilés par TVA « récemment ». « Depuis le début, j'ai parlé de choses qu'il fallait clarifier, de contradictions à résoudre. Les nouvelles informations que l'on voit soulève des questions sérieuses auxquelles je veux qu'il y ait des réponses sérieuses, et rapidement. »

Dans un point de presse accordé quelques heures avant la sortie de M. Couillard, le député péquiste Alain Therrien a accusé le premier ministre d'avoir « les mains sales » et de « protéger un menteur ». Il lui a reproché de ne pas avoir vérifié avec sérieux la version de M. Daoust. Le PQ entend déposer une plainte pour outrage au Parlement contre le ministre à la rentrée de l'Assemblée nationale, en septembre.

Une commission parlementaire spéciale aura lieu sur la liquidation des actions d'IQ dans Rona jeudi. Mais les libéraux ont refusé que le ministre Daoust et M. Ouellet y comparaissent. 

En juin, la vérificatrice générale du Québec, Guylaine Leclerc, avait révélé que les membres d'IQ « ne considéraient pas avoir toute la latitude pour autoriser la vente sans avoir consulté le gouvernement » et qu' ils « ont obtenu en décembre 2014 l'accord du ministre avant de vendre la totalité des actions. » Puis un procès-verbal de la réunion du conseil d'administration d'IQ du 17 novembre 2014, révélé par le PQ, stipule que les administrateurs ont autorisé la société d'État à « disposer des autres actions de Rona qu'elle détient sous réserve d'une consultation préalable auprès du ministre responsable de la Société ». On y précise même que le ministre Daoust s'était joint au conseil ce jour-là. Dans le procès-verbal de la réunion suivante, le 15 décembre, on précise que le président par intérim, Yves Lafrance, « fait état de l'accord donné par le ministre responsable de la Société à la vente de la totalité des actions de Rona détenues par la Société ».

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer