Direction du PQ: Jean-Martin Aussant explique son refus

Jean-Martin Aussant... (PHOTO IVANOH DEMERS, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Jean-Martin Aussant

PHOTO IVANOH DEMERS, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Jean-Martin Aussant a publié dimanche, sur Facebook, une «mise au point» dans laquelle il explique son refus de se porter candidat à la direction du Parti québécois et tance les journalistes qui ont prédit son appui à Véronique Hivon, qu'il ne donne par ailleurs pas.

>>> Lisez la lettre de Jean-Martin Aussant

Sans surprise, les préoccupations familiales viennent au premier rang des raisons évoquées par l'ancien député péquiste et fondateur d'Option nationale, qui s'était retiré de la politique en 2013 pour accorder plus de temps à ses enfants alors âgés de deux ans.

«Aujourd'hui, ils n'ont encore que 5 ans et leur besoin d'une double présence parentale demeure entier», écrit-il.

L'actuel directeur général du Chantier de l'économie sociale rappelle ensuite, en guise de propositions pour ceux qui feront le saut, les souhaits qu'il avait exprimés dans une lettre ouverte de septembre 2014.

«Je les crois toujours d'actualité: grand congrès de refondation, instauration d'un rapport d'impôt unique, mise en place de la gratuité scolaire du CPE au doctorat, réforme urgente du mode de scrutin, etc.»

Il dit aussi souhaiter que le Parti québécois dispose en permanence d'études à jour lui permettant de répondre à toutes les questions sur sa proposition principale, la souveraineté.

La porte ne semble toutefois pas fermée indéfiniment. 

«Mes fonctions actuelles demandent que je demeure neutre sur le plan de la politique partisane, mais je ne cacherai jamais ma préférence pour un Québec souverain. Je passe donc mon tour cette fois-ci pour un retour à la vie politique, mais comme disait souvent Monsieur Parizeau, l'avenir dure longtemps...»

M. Aussant termine avec une pointe envers ceux qui le voyaient appuyer Mme Hivon, à laquelle il ne fait d'ailleurs jamais référence dans son message.

«Le journalisme rigoureux est-il une profession en voie d'extinction? De grâce, à ceux qui ont écrit ou dit sans la moindre vérification que j'appuyais une personne en particulier, cessez de vous faire manipuler par vos soi-disant «sources sûres» qui doivent bien se frotter les mains quand elles vous voient diffuser leurs fausses informations.»

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer