Le chef du Parti vert du Québec, Alex Tyrrell, se présente dans Chicoutimi

Le chef du Parti vert du Québec, Alex Tyrrell.... (PHOTO TIRÉE DE TWITTER)

Agrandir

Le chef du Parti vert du Québec, Alex Tyrrell.

PHOTO TIRÉE DE TWITTER

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maxime Denis
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Un nouveau candidat entre dans la course de l'élection partielle de 33 jours dans la circonscription de Chicoutimi, à Saguenay, soit le chef du Parti vert du Québec Alex Tyrrell.

Après l'annonce officielle de sa candidature samedi matin dans un café de Chicoutimi, M. Tyrrell fera du porte-à-porte pour aller à la rencontre des citoyens.

«Le Parti vert du Québec a un rôle important à influencer le débat politique», a signalé M. Tyrrell, en entrevue à La Presse Canadienne.

Questionné sur les principaux enjeux qui préoccupent les gens de Chicoutimi, il a répondu qu'il faut «écouter davantage les gens, réinvestir dans les services publics comme la santé et les écoles ainsi que s'occuper de l'environnement, notamment, du recyclage».

M. Tyrrell a été élu chef du Parti vert du Québec à l'âge de 25 ans en 2013. Il s'était présenté dans la circonscription Notre-Dame-de-Grâce lors des dernières élections générales en 2014. Il avait récolté 1318 votes, soit 4,52 % des voix, loin derrière la députée et actuelle ministre libérale de l'Immigration de la Diversité et de l'Inclusion, Kathleen Weil.

En plus de son rôle de chef de parti, Alex Tyrrell étudie à l'Université Concordia à Montréal, à temps partiel, en Sciences de l'environnement.

Le Montréalais s'est dit prêt à déménager dans la circonscription s'il était élu le 11 avril prochain.

Les électeurs de Chicoutimi auront à choisir entre la candidate péquiste Mireille Jean, la libérale Francyne T. Gobeil, la caquiste Hélène Girard, le solidaire Pierre Dostie, Alex Tyrrell du Parti vert, et Catherine Bouchard-Tremblay d'Option nationale.

Les bureaux de scrutin par anticipation ouvriront les 3 et 4 avril de 9 h 30 à 20 h. Il sera également possible de voter directement au bureau du directeur de scrutin pendant quelques jours au début du mois d'avril.

Lors des dernières élections provinciales en 2014, 46 993 électeurs étaient inscrits sur la liste électorale de Chicoutimi.

Le péquiste Stéphane Bédard, qui représentait la circonscription depuis 17 ans, l'avait alors remporté avec près de 35 % des voix, par une majorité de 1605 votes sur le libéral Michel Mallette. Le taux de participation avait atteint les 70,57 %, selon les données du Directeur général des élections du Québec.

La circonscription de Chicoutimi est un château fort péquiste depuis 1973.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer