La CAQ réagit aux affirmations de Sylvie Roy

Le chef de la CAQ, François Legault... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Le chef de la CAQ, François Legault

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault, affirme qu'il n'y a eu aucune menace à l'égard de la députée démissionnaire Sylvie Roy et que le parti lui a plutôt offert son soutien devant les difficultés qu'elle éprouvait.

Par voie de communiqué, la CAQ vient de réagir à la décision de Mme Roy de quitter le caucus caquiste et de siéger dorénavant à tire de députée indépendante. On y souligne que la CAQ a fait preuve de responsabilité en tendant la main à Mme Roy «qui éprouvait des difficultés à remplir ses obligations de députée» d'Arthabaska.

Hier, un employé de la CAQ a publié sur Twitter un message soulignant que Sylvie Roy avait des problèmes de consommation d'alcool; rapidement, le message a été supprimé. Mme Roy a associé ces commentaires à des allégations non-fondées.

Dans le communiqué, François Legault mentionne que les membres du caucus regrettent «tous la tournure publique des événements». «Nous voulons tous le plus grand bien pour Sylvie», a-t-il ajouté.

M. Legault réagit également  aux déclarations de Mme Roy voulant qu'il aurait promis de faire la guerre à Mme Roy si elle voulait faire mal à la CAQ. «Je veux être très clair sur une chose : il n'y a eu aucune menace ou attaque personnelle envers Sylvie Roy. Au contraire, c'est avant tout des sentiments d'amitié et de respect qui nous ont poussés à lui offrir notre aide», soutient M. Legault avant d'ajouter qu'il n'alimente aucune rancoeur à son égard.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer