PQ: Gilles Gougeon animera les débats des candidats à la direction

Gilles Gougeon, qui a passé 53 ans à... (Photo archives La Presse)

Agrandir

Gilles Gougeon, qui a passé 53 ans à la télévision publique, a pris sa retraite de Radio-Canada en 2013.

Photo archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

C'est le journaliste à la retraite Gilles Gougeon qui animera les cinq débats des candidats à la direction du Parti québécois, a-t-on annoncé mercredi.

Gilles Gougeon, qui a passé 53 ans à la télévision publique, a pris sa retraite de Radio-Canada en 2013. C'est lui qui avait été modérateur pour la deuxième partie du débat télévisé des chefs fédéraux, en mai 1997, diffusé sur toutes les chaînes de télévision.

La première partie, diffusée quelques jours plus tôt, avait dû être interrompue inopinément juste avant le dernier segment - sur l'unité nationale - lorsque la modératrice, Claire Lamarche, avait subi un malaise.

Le PQ tiendra cinq débats des candidats dans la course à la direction du parti: le 11 mars à Trois-Rivières, le 29 mars à Sherbrooke, le 16 avril à Québec, le 3 mai à Rimouski et le 7 mai à Montréal. Ils permettront aux cinq candidats - Pierre Céré, Alexandre Cloutier, Bernard Drainville, Martine Ouellet et Pierre Karl Péladeau - de présenter leurs idées aux militants.

Le premier tour de scrutin se déroulera du mercredi 13 mai au vendredi 15. Si aucun des candidats n'obtient une majorité absolue des membres (50 pour cent des voix plus une), un deuxième tour se tiendra la semaine suivante, du mercredi 20 au vendredi 22 mai.

«M. Gougeon est une figure connue et appréciée des Québécois», a indiqué le président d'élection, Jacques Léonard, sur le site du PQ. «Sa carrière exemplaire comme professionnel de l'information et son long parcours comme observateur de la scène politique québécoise sont autant de garanties qu'il sera un animateur impartial.»

L'ex-journaliste, aussi auteur d'un essai sur l'histoire du nationalisme québécois, s'est dit ravi de «pouvoir participer à cet épisode de la vie démocratique d'un parti politique».

«Les yeux des Québécois seront rivés sur les cinq candidats pour les mois à venir, et chacun des débats sera une vitrine importante sur l'évolution du discours du Parti québécois, et ce, sur tous les enjeux qui touchent notre collectivité», a-t-il écrit dans le communiqué du PQ.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer