Coiteux veut un rapport sur les dépenses de déménagements et rénovations

Martin Coiteux, président du Conseil du trésor.... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Martin Coiteux, président du Conseil du trésor.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexandre Robillard
La Presse Canadienne

Le président du Conseil du trésor, Martin Coiteux, a demandé un portrait d'ensemble des dépenses engagées pour les déménagements et rénovations dans les bureaux de députés, a indiqué mardi son cabinet.

M. Coiteux a formulé cette demande la semaine dernière à la Société québécoise des infrastructures (SQI), l'organisme gouvernemental qui agit comme mandataire dans ces dossiers.

La semaine dernière, le ministre délégué aux Transports, Jean D'Amour, a dû s'expliquer relativement à des dépenses de 278 000 $ engagées pour des travaux de rénovations dans le nouveau bureau qu'il occupe dans sa circonscription de Rivière-du-Loup.

Marie-Éve Labranche, une porte-parole de M. Coiteux, a affirmé mardi que la SQI fera un rapport au ministre à propos des déménagements et rénovations dans les bureaux de députés au cours de la dernière année.

«Le ministre a demandé qu'on lui fasse rapport des aménagements, des déménagements des bureaux de comté au cours des dernières années, pour bien comprendre le rationnel qui a guidé les décisions de la Société québécoise des infrastructures», a-t-elle dit.

Le président-directeur général de la SQI, Luc Meunier, rencontrera cette semaine M. Coiteux à ce sujet. La SQI relève du Conseil du trésor.

Dans une entrevue radio, mardi, M. Coiteux a affirmé qu'il ne commentera pas le dossier avant d'avoir reçu toutes les informations.

«Les aménagements et les déménagements se font en fonction de normes qui sont établies notamment en matière de sécurité, d'accès, etc.», a-t-il dit sur les ondes du 98,5 FM.

«Moi ce que j'ai demandé, c'est à la Société québécoise des infrastructures, qui réalise ces travaux-là, de me dresser le portrait de tout ce qui a été fait, récemment, en termes de déménagements et d'aménagements, et de ce qui a été fait également au cours des dernières années, afin que, avec toutes les informations en main, je puisse juger mieux. Pour l'instant je n'ai aucune raison de croire que mes collègues l'ont fait pour des raisons qui n'étaient pas nécessaires.»

Après le dernier scrutin, M. D'Amour, dont le mandat est prévu jusqu'en octobre 2018, a choisi d'installer son bureau dans un local d'un édifice construit récemment où il a été nécessaire de faire la finition, notamment les divisions pour faire six bureaux.

L'automne dernier, M. D'Amour a déménagé son bureau après que des travaux d'aménagements totalisant 228 000 $ ont été effectués. Le loyer de 4500 $ par mois inclut environ 1000 $ qui couvrent des travaux de base, pour un total estimé à 50 000 $ pour une période de cinq ans.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer