Option nationale appuie... Sol Zanetti

Sol Zanetti... (Photo Mariane L. St-Gelais, Archives Le Quotidien)

Agrandir

Sol Zanetti

Photo Mariane L. St-Gelais, Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La présence de péquistes au congrès d'Option nationale (ON), cette fin de semaine à Montréal, n'aura pas mené à un appui du parti indépendantiste à l'un ou l'autre des candidats à la chefferie du Parti québécois (PQ). Seul le chef actuel d'ON s'en est tiré avec une importante approbation de la part des membres de son parti.

Près de 96 % des 140 membres d'ON réunis à l'Université de Montréal se sont prononcés en faveur du chef actuel du parti, Sol Zanetti. Les membres ont aussi adopté une résolution ouvrant la porte à ce que le parti soutienne un candidat dans la course à la chefferie du PQ, sans toutefois préciser lequel.

Dans un vote très serré (45 pour, 38 contre), les membres d'ON ont accepté la possibilité d'appuyer un candidat péquiste si jamais celui-ci « venait qu'à proposer un mode d'accession à l'indépendance suffisamment proche de l'article 1 de la plateforme d'Option nationale ». Cet article prévoit notamment la tenue d'un référendum sur la souveraineté du Québec dans un éventuel premier mandat.

« Ce n'est pas sûr que nous allons appuyer quelqu'un, mais si on le fait, on n'appuiera pas deux personnes en même temps. Une chose est sûre, de leur côté, le fruit doit être mûr, » a déclaré Sol Zanetti dans son discours de clôture. « Et quoi qu'il advienne, cela ne signifiera en aucun cas la fin d'Option nationale. »

Pierre Céré, Alexandre Cloutier, Martine Ouellet et Jean-François Lisée, tous candidats à la chefferie du PQ, ont été du congrès d'ON. Pierre Andrés Fontecilla et Molly Alexander de Québec Solidaire étaient également présents.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer