L'étoile du gouvernement Couillard ne pâlit pas malgré la morosité

L'étoile de Philippe Couillard n'a pas pâli, 28%... (PHOTO JACQUES BOISSINOT, LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

L'étoile de Philippe Couillard n'a pas pâli, 28% des gens voient toujours en lui le meilleur premier ministre contre 22% pour François Legault et un prévisible 7% pour Stéphane Bédard, chef intérimaire du PQ.

PHOTO JACQUES BOISSINOT, LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les rumeurs de coupes de dépenses et de réduction de services se multiplient dans les médias. Qu'à cela ne tienne, l'étoile du gouvernement Couillard n'a pas pâli, selon la plus récente enquête de la maison CROP.

Réalisé auprès de 1000 internautes, du 17 au 22 septembre, le sondage omnibus indique que la satisfaction à l'endroit du gouvernement n'a pas fléchi: on trouve 43% de citoyens satisfaits, un recul d'un point sur le mois précédent. Avant l'été, le gouvernement était plutôt à 47% de satisfaction. Les «insatisfaits» étaient 52% en septembre, une augmentation de 2% sur août.

Pour le vice-président de CROP, Youri Rivest, le gouvernement libéral peut se rassurer devant ce chiffre, «il n'a pas perdu sa base électorale». Le climat général est morose, les reportages sur les coupes à venir se multiplient, «mais cela n'a pas percolé encore dans la population, ça ne génère pas encore de l'insatisfaction», selon lui.

Un constat vient appuyer cette interprétation, relève-t-il. L'étoile de Philippe Couillard n'a pas pâli, 28% des gens voient toujours en lui le meilleur premier ministre contre 22% pour François Legault et un prévisible 7% pour Stéphane Bédard, chef intérimaire du PQ. «Les bourdes de certains ministres ont pu atteindre le gouvernement, ils vont au front, ils annoncent les mauvaises nouvelles, mais de son côté, les choses se maintiennent», résume M. Rivest.

Intentions de vote

Sur l'intention de vote, le PLQ chute de 6 points, de 41 à 35%. «Les annonces impopulaires se traduisent en intentions de vote, mais c'est un indicateur moins solide, selon moi, que la satisfaction», observe-t-il. Il y a là un signal, «cela se fragilise, cela peu bouger», mais cela n'est pas encore arrivé. Le PQ de Stéphane Bédard prend 3 points, à 21%, et la Coalition avenir Québec de François Legault grimpe d'autant, à 30%.

En chiffres

41 %
La couverture abondante du référendum écossais aura suscité une effervescence chez les Québécois. En septembre, 41 % des électeurs auraient voté Oui à la souveraineté, un bond de 7 points par rapport à août. Ces résultats rejoignent ceux de décembre 2013 et de février 2014.
36 %
La CAQ est devenue clairement le parti dominant chez les francophones, avec 36 % d'appuis contre 26 au PQ et 24 au PLQ. Pour Youri Rivest, vice-président de CROP, il faut toutefois prendre ce constat avec des pincettes; les interviewers mentionnent le nom de Stéphane Bédard comme chef du PQ alors qu'il est acquis qu'il ne fait que l'intérim avant que le parti ne choisisse un successeur à Pauline Marois.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer