Pierre Duchesne devient conseiller stratégique de l'aile parlementaire du PQ

L'ancien député de Borduas, élu en 2012, a... (PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE)

Agrandir

L'ancien député de Borduas, élu en 2012, a perdu son siège le 7 avril dernier.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

La Presse Canadienne

Défait par 99 voix lors des dernières élections générales au Québec, Pierre Duchesne a annoncé dimanche qu'il deviendra prochainement conseiller stratégique pour l'aile parlementaire du Parti québécois.

L'ancien député de Borduas, élu en 2012, a perdu son siège le 7 avril dernier au profit d'un jeune avocat de 27 ans, le caquiste Simon Jolin-Barrette.

M. Duchesne avait rapidement décidé de ne pas exiger un recomptage du Directeur général des élections du Québec.

Dans une déclaration publiée sur le site internet de la circonscription électorale de Borduas, l'ancien ministre de l'Enseignement supérieur révèle que ses nouvelles fonctions l'amèneront à travailler au sein du bureau du chef du Parti québécois, Stéphane Bédard

Pierre Duchesne affirme qu'il souhaite continuer «à donner le meilleur de lui-même afin de servir le Québec.» Il remercie les citoyens de la circonscription de Borduas et affirme son désir de demeurer actif dans la communauté.

Dans le billet publié en ligne par M. Duchesne, il explique en quelques mots les tâches qui lui ont été confiées.

«Dans le cadre de mes nouvelles fonctions, j'assisterai notre chef, Stéphane Bédard, sur tous les dossiers pertinents et j'épaulerai l'aile parlementaire péquiste afin que notre présence au parlement soit la plus efficace et la plus influente possible», a-t-il révélé.

Celui qui aura été député pendant 18 mois fait référence dans sa missive au cynisme de la population concernant la chose politique.

«Depuis quelques années, le lien de confiance entre nos concitoyens et les élus semble s'effriter lentement. J'apporterai ma contribution afin de rétablir ce rapport de confiance qui est essentiel et rapprocher le parlement des besoins réels des Québécois», soutient-il.

Pierre Duchesne fait aussi savoir qu'il croit que c'est le devoir du Parti québécois de «renouveler» son discours souverainiste et «de le rendre plus prometteur et clair, en particulier, chez notre relève qui ne possède pas toujours les repères historiques des générations de Québécois qui la précèdent.»

Avant de se lancer en politique, Pierre Duchesne était journaliste à Radio-Canada où il a notamment été analyste politique. Entre 2001 et 2004, le Jonquiérois d'origine a aussi publié la biographie de Jacques Parizeau en trois volumes.




Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer