Exclusif

Gaétan Barrette sera ministre de la Santé

Gaétan Barrette... (Photo: Martin Chamberland, La Presse)

Agrandir

Gaétan Barrette

Photo: Martin Chamberland, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Il n'y aura qu'un seul ministre en titre à la Santé, et ce sera Gaétan Barrette. Le Ministère ne sera pas scindé. Tout au plus y ajoutera-t-on un poste de ministre délégué pour épauler l'ancien président de la Fédération des médecins spécialistes, a appris La Presse.

Le ministère de la Santé a toujours compté des ministres délégués sans être scindé pour autant. C'était le cas sous Pauline Marois, alors que Véronique Hivon était déléguée à la Santé publique. François Legault pouvait quant à lui compter sur deux délégués. Et Philippe Couillard a eu Margaret Delisle comme ministre déléguée aux Services sociaux.

Yves Bolduc ministre délégué

Le poste de délégué pourrait échoir à Yves Bolduc. Mais Gaétan Barrette devra probablement faire avaler à ses anciens membres, les médecins spécialistes, des aménagements à l'entente sur la rémunération, une facture qui atteindra 1 milliard de dollars cette année si rien n'est fait.

Toute la soirée hier, par l'entremise de sa chef de cabinet adjointe Johanne Whittom, le premier ministre désigné Philippe Couillard a multiplié les appels aux députés invités à se présenter à Québec aujourd'hui.

Les rencontres s'étendront sur toute la journée, en prévision de la prestation de serment du Conseil des ministres prévue pour mercredi à 14 heures. Jeudi, les élus auront une séance de formation pour l'organisation de leurs bureaux au parlement et dans leur circonscription.

Le PLQ a tout simplement trop d'élus à Montréal pour satisfaire tout le monde. Des élus en Abitibi, en Ungava, aux Îles-de-la-Madeleine et davantage de députés en Mauricie et au Centre du Québec forcent une nouvelle distribution des postes ministériels. Des ministres du gouvernement Charest resteront simples députés - des annonces difficiles qui ont été évacuées avant que la série d'appels ne débute vers le souper hier soir.

Selon les informations colligées par La Presse hier soir, sans surprise, Carlos Leitao obtiendrait les Finances, tandis que Jacques Daoust, l'ancien patron d'Investissement Québec, hériterait du Développement économique. Mais dans les coups de fil du cabinet de Philippe Couillard, on se contentait d'indications bien vagues - la quasi-totalité des élus conviés à Québec aujourd'hui ne connaissent pas le portefeuille qu'on leur réserve.

Liste d'invités

Parmi les invités à Québec aujourd'hui se trouvent Sam Hamad, Pierre Arcand, Pierre Paradis, Yves Bolduc, Jacques Chagnon. Il est acquis aussi que les Jean-Marc Fournier, Pierre Moreau, Gilles Ouimet, Stéphane Billette et Robert Dutil feront partie du Conseil. Fournier, toutefois, ne sera pas au Trésor à cause d'un changement de cap de dernière heure, semble-t-il.

M. Couillard avait promis aussi qu'il viserait une «zone de parité» pour l'équilibre hommes-femmes dans son Conseil des ministres. Il paraît clair que les Christine St-Pierre, Lise Thériault, Hélène David et Marguerite Blais seront appelées à en faire partie.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer