Claude Généreux sera candidat pour Québec solidaire et critique la CEIC

Claude Généreux... (Photo Jeannot Lévesque, Le Quotidien)

Agrandir

Claude Généreux

Photo Jeannot Lévesque, Le Quotidien

L'ancien secrétaire-trésorier national du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) et candidat à la présidence de la Fédération des travailleurs du Québec (FTQ), Claude Généreux, se lance en politique avec Québec solidaire.

Le syndicaliste, qui a oeuvré au sein du SCFP pendant plus de 20 ans, sera candidat pour la formation souverainiste dans la circonscription de Bourassa-Sauvé.

Lors d'un point de presse qui s'est tenu lundi midi au centre-ville de Montréal, M. Généreux a sévèrement critiqué la Commission Charbonneau, qui entendait la semaine dernière Bernard «Rambo» Gauthier, représentant de la FTQ-Construction sur la Côte-Nord.

«Le témoignage de la semaine dernière nous a démontré qu'il y avait des problèmes de tous les côtés. Mais on parle très peu des problèmes du côté des employeurs. J'espère que la phase qui s'amorce à la commission va parler de ça. C'est une commission d'enquête, qu'elle enquête plutôt que de faire du spectacle», a dit M. Généreux.

«Le jupon commence à dépasser (...), ça s'en va dans toutes les directions. On a entendu la semaine dernière (le commentaire) de la commissaire qui demandait ''pratiquez-vous du syndicalisme à outrance''. (...) Quel est le mandat de cette commission? Il commence à avoir un jugement de valeur. Elle pose un jugement qui est lapidaire», a-t-il ajouté.  

Une équipe paritaire

Les deux porte-paroles de Québec solidaire, Françoise David et Andrés Fontecilla, ont présenté ce midi des candidats dans quatre autres circonscriptions électorales en prévision d'un scrutin imminent. Ils estiment être en mesure d'avoir une équipe paritaire dans l'ensemble du Québec. 

Françoise David a aussi réagi à l'entrée en scène de sa soeur Hélène, qui sera candidate pour le Parti libéral dans Outremont.

«Il faut dire que notre famille est assez politisée. Ça ne nous a jamais empêchés d'avoir des partys de famille chouettes et de belles discussions. (...) Il y a eu par le passé les frères Johnson, maintenant c'est les soeurs David», a-t-elle dit en rigolant. 

La députée de Gouin n'était toutefois pas tout sourire en réagissant à la candidature de l'ex-président de la Fédération des médecins spécialistes du Québec et ancien candidat de la Coalition Avenir Québec (CAQ) aux dernières élections, Gaétan Barrette, qui se présente cette fois-ci pour les libéraux dans la circonscription de La Pinière. 

«Une journée (Philippe Couillard) nomme ma soeur, une sociale-démocrate, et le lendemain c'est Gaétan Barrette. Je ne comprends pas ce qu'est le renouveau (qu'il promettait) pour le Parti libéral. Est-ce nommer deux ou trois sociaux-démocrates et une dizaine de candidats de droite?», s'est-elle questionnée.




Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer