SNC-Lavalin: Québec exige des explications à la SQ

Stéphane Bergeron... (Photo archives La Presse)

Agrandir

Stéphane Bergeron

Photo archives La Presse

Fabrice de Pierrebourg
La Presse

Le ministre de la Sécurité publique Stéphane Bergeron demande à la SQ de «donner des explications» sur le cas de leur haut gradé qui vient d'être embauché par la firme SNC-Lavalin tout en conservant son lien d'emploi avec la police.

Haut gradé de la SQ et... cadre chez SNC-Lavalin

«La situation peut effectivement apparaître curieuse à première vue et j'ai demandé des éclaircissements», vient de déclarer le ministre à son arrivée à l'assemblée nationale ce matin.

Il réagissait ainsi aux révélations de La Presse sur l'inspecteur Lino Maurizio, en charge jusque récemment de la lutte au crime organisé, et qui est depuis lundi chef des enquêtes pour la firme d'ingénierie SNC-Lavalin. Or selon nos informations, Lino Maurizio ne prendra sa retraite de la SQ que dans un an. Il est donc toujours employé de la Sûreté, mais sans solde.

L'affaire cause un grand malaise au sein du corps de police, notamment parce que la firme SNC-Lavalin est l'objet de plusieurs enquêtes, tant de l'UPAC que de la GRC.

À la SQ, on estimait hier avoir pris toutes les mesures pour éviter tout soupçon de conflit d'intérêt ou de fuites d'informations sensibles.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer