Un invité embarrassant

Line Beauchamp assure qu'elle ne connaît pas Domenico Arcuri.... (Photo: Marco Campanozzi, La Presse)

Agrandir

Line Beauchamp assure qu'elle ne connaît pas Domenico Arcuri.

Photo: Marco Campanozzi, La Presse

André Noël

André Noël
La Presse

Un membre important de la mafia, Domenico Arcuri, était l'un des 15 à 20 participants à une activité de financement du Parti libéral du Québec, le matin du 6 avril 2009, dont l'invitée-vedette était Line Beauchamp, alors ministre de l'Environnement, a appris La Presse.

Le petit-déjeuner s'est déroulé au restaurant Piccolo Mondo, à Laval, entre 8h30 et 9h30. Il était organisé par des cadres de la firme d'ingénieurs Genivar pour l'association libérale de Bourassa-Sauvé (à Montréal-Nord), une circonscription que représente Mme Beauchamp depuis 12 ans.

Mme Beauchamp se souvient de cette activité, mais elle assure qu'elle ne connaissait pas M. Arcuri et qu'elle ne le connaît toujours pas, a indiqué hier son attachée de presse, Hélène Sauvageau. «Elle tient à vous dire qu'elle va s'assurer que cette personne-là ne va plus se représenter à ses activités», a ajouté Mme Sauvageau.

Le petit-déjeuner a rapporté 61 500$ au Parti libéral du Québec (PLQ). Dans son rapport financier, le parti affirme que le prix d'entrée était de 1000$. Certains participants ont donné beaucoup plus, d'autres, rien du tout.

Domenico Arcuri a donné 2995$ au PLQ en 2009, soit 5$ de moins que la limite permise à cette époque. Son frère Antonino a donné presque autant, soit 2990$. Domenico Arcuri, 52 ans, est l'un des cinq chefs mafieux qui, l'année suivante, ont pris la relève du clan Rizzuto, décimé par l'opération Colisée de la GRC.

Bonifier un certificat d'autorisation

Arcuri participait au petit-déjeuner au Piccolo Mondo en tant que représentant de la société Énergie Carboneutre, spécialisée dans la décontamination des sols. Il contrôlait l'entreprise avec son frère Antonino. Ce matin-là, il était accompagné de son bras droit, Giuseppe Bertolo, frère de Johnny Bertolo, trafiquant de drogue assassiné en 2005.

André-Martin Bouchard, ingénieur de Genivar qui préparait des études techniques pour Carboneutre, a aussi participé à cette activité de financement, mais il n'a remis aucun chèque à cette occasion. M. Bouchard est aujourd'hui vice-président environnement de Genivar.

Carboneutre cherchait alors à convaincre le ministère de l'Environnement de bonifier son certificat d'autorisation. L'entreprise, qui a son centre de traitement à Montréal-Est, sollicitait l'autorisation de traiter des sols contaminés par des métaux lourds, et pas seulement par des hydrocarbures pétroliers.

Carboneutre a fini par obtenir cette autorisation un an plus tard, en mai 2010. Cela lui a ouvert un nouveau marché. La Presse a tenté à de multiples reprises de parler à un responsable du ministère de l'Environnement à ce sujet, mais sans succès.

Gilles Deguire a participé au petit-déjeuner du 6 avril 2009 avec Line Beauchamp; il était son attaché politique dans la circonscription de Bourassa-Sauvé. Maintenant maire de Montréal-Nord et membre du comité exécutif de la Ville de Montréal, il a dit à La Presse qu'il se souvenait de cette rencontre au Piccolo Mondo.

Il a confirmé qu'il y avait entre 15 et 20 participants, mais il a dit qu'il ne connaissait presque personne. Il a ajouté que cette activité de financement n'avait pas été organisée par l'association libérale de Bourassa-Sauvé, mais par le «sectoriel» au PLQ. Il n'a pas pu donner de nom. Cependant, il s'est souvenu de la présence de Pierre Bibeau, longtemps organisateur politique pour le PLQ.

Joint à son tour, M. Bibeau a confirmé qu'il était présent, mais pas à titre d'organisateur: à l'époque, il était le conjoint de Mme Beauchamp. Il a dit lui aussi qu'il ne connaissait pas les invités réunis autour de la table, dans une petite salle de réception. «Domenico Arcuri, c'est un gars de la mafia?», a-t-il demandé.

Genivar

Michel Rochette, responsable des communications au PLQ, a dit que cette activité de financement avait été organisée par Yves Lortie et Yannick Bouchard. Ils étaient tous les deux vice-présidents chez Genivar. Ni l'un ni l'autre n'ont assisté à l'événement.

Selon nos informations, le principal organisateur était Yves Lortie. Joint par téléphone à Abou Dhabi, ce dernier a dit qu'il n'avait aucun souvenir à ce sujet. «Je n'ai pas fait de chèque et cette activité n'était pas à mon agenda, a-t-il dit. À moins que je souffre d'alzheimer... je ne me souviens pas de ça. Je n'ai pas de trace de mon implication personnelle.»

Six mois auparavant, du 15 au 24 octobre 2008, M. Lortie avait voyagé en Italie en compagnie de Jocelyn Dupuis, ex-directeur général de la FTQ qui exécutait à l'époque des démarches pour Carboneutre. Le voyage, auquel avait aussi participé Robert Marcil, alors directeur des travaux publics de la Ville de Montréal, s'était fait à l'invitation de Giuseppe Borsellino, de la firme Construction Garnier.

Un an plus tard, lorsqu'elle a pris connaissance de ce voyage, l'administration du maire Gérald Tremblay a congédié M. Marcil. Genivar, grande firme d'ingénieurs inscrite à la Bourse, a dit alors que la participation de M. Lortie à ce voyage était «un geste maladroit», qui serait suivi de conséquences. M. Lortie a quitté Genivar pour une autre firme de génie.

Jointe au téléphone, la porte-parole de Genivar, Isabelle Adjahi, a confirmé que des employés de Genivar, dont André-Martin Bouchard, avaient participé à l'activité de financement du 6 avril 2009, mais elle a dit que c'était à titre personnel.

«Comme stipulé dans notre code de conduite, Genivar respecte les lois en vigueur en matière de contributions et d'activités politiques et, par conséquent, n'organise aucune activité politique et ne finance aucun parti. Les employés sont toutefois libres de se livrer à des activités au sein d'organisations politiques ou de faire des contributions financières personnelles, sous réserve des lois applicables, et cela, dans leur temps libre.»

Il a été impossible de joindre Domenico Arcuri. Michel Rochette, directeur des communications du PLQ, a dit que l'argent qu'il a donné au parti ne serait pas retourné au Directeur général des élections, car ses dons ont respecté la Loi régissant le financement des partis politiques.

_________________________________

Arcuri avait été identifié par l'opération Colisée

En avril 2009, le nom de Domenico Arcuri avait déjà été publiquement associé à la mafia. Son nom figurait une vingtaine de fois au registre des écoutes électroniques de l'enquête antimafia Colisée, qui s'est terminée en 2006.

Le père de Domenico et d'Antonino Arcuri s'appelle lui-même Domenico Arcuri. Membre connu de la mafia sicilienne, il avait hérité de la crémerie Ital-Gelati lorsque le clan sicilien des Rizzuto avait éliminé le clan calabrais de Paolo Violi.

En 2010, Domenico Arcuri fils s'est joint à d'autres caïds pour prendre la relève du clan Rizzuto, dont Salvatore Montagna, Raynald Desjardins et Vittorio Mirarchi. Desjardins a été associé un temps à la société de décontamination Carboneutre, tout comme son ami Jocelyn Dupuis, ex-directeur général de la FTQ-Construction.

Depuis, l'alliance mafieuse a éclaté. Domenico Arcuri s'est rangé du côté de Salvatore Montagna contre Raynald Desjardins et Vittorio Mirarchi. Ces deux caïds sont accusés du meurtre de Montagna.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Vincent Marissal | Les valeurs libérales

    Vincent Marissal

    Les valeurs libérales

    En entendant Jean Charest dire, la semaine dernière, qu'il refusait de négocier avec Gabriel Nadeau-Dubois, porte-parole de la CLASSE, parce que... »

  • « Je ne le referais pas », dit Beauchamp

    Politique québécoise

    « Je ne le referais pas », dit Beauchamp

    Dorénavant, la ministre de l'Éducation, Line Beauchamp, prendra «toutes les précautions» pour ne pas se retrouver avec un membre du crime organisé... »

  • Line Beauchamp démissionne

    Conflit étudiant

    Line Beauchamp démissionne

    Après 13 semaines de conflit, Line Beauchamp a jeté l'éponge lundi, accusant les leaders étudiants d'intransigeance. Non seulement elle démissionne... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer