Ligne rose du métro: Ottawa ouvert à étudier le projet

Valérie Plante... (Photo archives La Presse)

Agrandir

Valérie Plante

Photo archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Ottawa) Le gouvernement fédéral se dit prêt à étudier «tous les projets» de transports en commun qui pourraient être présentés par la nouvelle mairesse de Montréal, incluant la ligne rose du métro proposée par Valérie Plante en campagne électorale.

«On va être prêts à étudier tous les projets», a indiqué Mélanie Joly, ministre du Patrimoine canadien et elle-même candidate à la mairie de Montréal en 2013, pendant un point de presse lundi matin au parlement d'Ottawa.

«Nous, on était présent pour la question du REM (Réseau électrique métropolitain), et on a investi massivement au niveau fédéral en transport en commun, a poursuivi Mme Joly. Donc je pense que c'est une belle priorité commune.»

«Hâte de collaborer»

Au cabinet du ministre des Infrastructures Amarjeet Sohi, un porte-parole a confirmé que le gouvernement fédéral se «rallie fortement» à la volonté exprimée par Valérie Plante d'investir dans les transports en commun.

«Nous sommes fiers de soutenir l'expansion du transport en commun à Montréal et dans la région grâce à notre investissement dans le projet du Réseau électrique métropolitain et à notre engagement envers le projet de la ligne bleue», a-t-il indiqué à La Presse

«Appuyer la prise de décisions au niveau local a toujours été, et continue d'être, notre principe directeur, a poursuivi l'attaché de presse du ministre Sohi. Nous avons hâte de pouvoir collaborer avec la mairesse Plante et la province pour faire progresser leurs priorités en matière de transport en commun et de développement communautaire.‎»

6 milliards

Valérie Plante a fait de la ligne rose l'une des promesses phares de sa campagne. Selon les plans évoqués jusqu'ici, ce nouveau tronçon du métro de Montréal s'étendrait sur 29 kilomètres et pourrait coûter au moins 6 milliards de dollars.

Le ministre Amarjeet Sohi devrait répondre de façon plus précise à des questions sur la ligne rose en début d'après-midi, lundi. 

M. Sohi a piloté la participation fédérale de 1,3 milliard dans le projet de Réseau électrique métropolitain (REM), un système léger sur rail dont la construction devrait débuter dans les prochains mois à Montréal.

«Très bonne nouvelle»

Mélanie Joly, qui avait créé la surprise en récoltant 26,5 % des voix à l'élection municipale de 2013 (contre 32 % pour Denis Coderre), est par ailleurs visiblement ravie de voir une femme accéder à la mairie de Montréal.

«Ce sont de très bonnes nouvelles, a fait valoir Mme Joly. Je suis très contente pour Mme Plante, très contente qu'on ait enfin une première mairesse à Montréal, une femme progressiste, ça va me faire plaisir de travailler avec elle sur plusieurs sujets, des arts et de la culture, jusqu'au développement économique, en passant par le logement social.»

Ottawa partage le souci de Valérie Plante et des élus de Projet Montréal d'améliorer la fluidité des transports dans la métropole, a insisté la ministre du Patrimoine canadien.

«Je pense que de façon générale, ce qui préoccupe beaucoup les Montréalais, c'est la question de la mobilité, de s'assurer qu'on puisse aller du point A au point B le plus rapidement possible, sans la multitude de cônes oranges et en s'assurant en bref, d'avoir accès à du transport collectif», a-t-elle dit.

Après sa victoire dimanche soir, Valérie Plante s'est engagée à entamer rapidement des discussions avec Québec et Ottawa en vue d'obtenir du financement pour des projets de transports collectifs, incluant la ligne rose.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer