Direction du NPD: un appui de taille pour Guy Caron

Guy Caron est candidat à la direction du... (PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE)

Agrandir

Guy Caron est candidat à la direction du NPD.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Ottawa) À moins de deux semaines du début du vote des militants néo-démocrates pour élire un successeur à Thomas Mulcair, l'un des architectes de la vague orange de 2011 au Québec, Brian Topp, donne son appui au candidat Guy Caron dans la course à la direction du Nouveau Parti démocratique (NPD).

M. Topp, qui était lui-même candidat dans la course à la direction du parti en 2012, terminant deuxième derrière M. Mulcair, doit confirmer son appui au député de la région de Rimouski aujourd'hui dans un courriel qu'il enverra aux militants du parti, selon des informations obtenues par La Presse.

M. Topp, qui a été un proche collaborateur de la première ministre albertaine Rachel Notley, et qui a été récemment nommé au sein d'un comité par le gouvernement Trudeau ayant comme mandat de conseiller la ministre des Affaires étrangères Chrystia Freeland sur les négociations visant à moderniser l'Accord de libre-échange nord-américain, représente un appui de taille dans le cas de M. Caron, qui tente depuis le début de la course d'établir sa crédibilité dans le reste du pays.

M. Caron affronte trois autres candidats dans cette course : le député de l'Ontario Charlie Angus, la députée du Manitoba Niki Ashton, et le député provincial du NPD de l'Ontario Jagmeet Singh, considéré comme le meneur en raison des dons qu'il a récoltés et des membres que son équipe a recrutés dans la région de Toronto et en Colombie-Britannique.

Bras droit de Layton

M. Topp, qui a été le bras droit de Jack Layton et directeur des campagnes électorales de 2004, 2008 et 2011, ajoute ainsi son nom à une liste de figures influentes au sein du parti qui ont donné leur appui à M. Caron. La semaine dernière, l'ancienne leader du NPD Alexa McDonough a en effet donné son soutien à M. Caron, tout comme la députée de Jonquière Karine Trudel et la direction du syndicat des Métallos.

«J'appuie Guy Caron car il comprend que la meilleure et probablement la seule voie pour former le prochain gouvernement passe par une coalition gagnante unissant les progressistes du Québec et ceux du reste du pays», affirme M. Topp dans son courriel aux membres du parti.

«Ed Broadbent s'est profondément engagé à oeuvrer pour cette vision. Notre ami Jack Layton nous a amenés à réaliser une performance historique, mais il nous a hélas quittés trop tôt. Guy Caron incarne ce travail de longue haleine, cet effort de rassemblement et peut livrer la marchandise. C'est pourquoi je crois qu'il doit être notre prochain chef», ajoute M.Topp.

En tout, quelque 124 000 membres ont droit de vote. Les résultats du premier tour de scrutin seront connus le 1er octobre. Si aucun candidat n'obtient 50% plus un des votes, le candidat terminant dernier est éliminé, et le deuxième tour de scrutin aura lieu la semaine suivante. Cette formule se répétera jusqu'à ce qu'un candidat obtienne une majorité des voix.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer