Défense antimissile et Afghanistan: Trudeau ne voit pas le Canada y participer

Les derniers militaires canadiens ont quitté l'Afghanistan il... (Photo archives AFP)

Agrandir

Les derniers militaires canadiens ont quitté l'Afghanistan il y a près de trois ans.

Photo archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Le premier ministre Justin Trudeau a jeté une douche froide sur l'idée que le gouvernement libéral pourrait adhérer à la défense antimissile continentale ou renvoyer des soldats en Afghanistan.

Le débat sur la participation du Canada au bouclier antimissile américain a récemment été ravivé par la menace de l'arsenal nucléaire nord-coréen.

Par ailleurs, le plan du président Donald Trump de déployer des milliers d'autres militaires américains en Afghanistan a soulevé des questions quant aux intentions du Canada.

De passage à Montréal, mercredi, M. Trudeau a martelé que la sécurité des Canadiens constituait la priorité de son gouvernement.

Il a toutefois pris position sur le bouclier antimissile des États-Unis en annonçant le maintien de la décision d'Ottawa de ne pas s'y joindre.

Le premier ministre a ajouté qu'il en allait de même pour l'Afghanistan, un pays que les derniers militaires canadiens ont quitté il y a près de trois ans.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer