Trudeau condamne l'attaque «lâche» au Burkina Faso

En tout, 18 personnes sont mortes lors de... (Photo Ahmed OUOBA, Agence France-Presse)

Agrandir

En tout, 18 personnes sont mortes lors de l'attaque de dimanche contre le restaurant turc Aziz Istanbul de Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, dont deux Canadiens.

Photo Ahmed OUOBA, Agence France-Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le premier ministre Justin Trudeau s'est dit profondément attristé du décès d'une dizaine de personnes, dont deux Canadiens, lors de l'attentat de Ouagadougou dimanche dernier. Il condamne ces actes « lâches » visant à « susciter la peur et nous diviser ».

« Au nom du gouvernement du Canada, Sophie et moi offrons nos plus sincères condoléances aux familles et amis de ceux qui ont été tués, et nous souhaitons aux personnes blessées un prompt rétablissement », a déclaré M. Trudeau aujourd'hui. 

Il a ajouté que le Canada condamne « fortement » cet attentat et que le pays continuera de travailler en étroite collaboration avec la communauté internationale afin de lutter contre le terrorisme. Le premier ministre a lancé un appel à « rester unis dans le rester des valeurs de diversité, d'ouverture et d'inclusion ».

Ce weekend, 18 personnes ont perdu la vie lorsque des assaillants ont ouvert le feu dans un café-restaurant de la capitale burkinabé très fréquenté par des étrangers. Parmi eux, les Canadiens Tammy Chen et Bilel Diffalah, tous deux engagés dans des organisations humanitaires au Burkina Faso.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer