Le quotidien Le Monde dément une fausse citation de Justin Trudeau

La fausse déclaration de M. Trudeau a été... (Photo La Presse canadienne)

Agrandir

La fausse déclaration de M. Trudeau a été reprise par le site agrégateur de nouvelles «L'important», qui mettait en lien un article du chroniqueur Richard Martineau avec un titre légèrement modifié.

Photo La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Le quotidien français Le Monde a démenti une fausse citation de Justin Trudeau qui circulait sur les réseaux sociaux en France, selon laquelle le premier ministre canadien aurait dit que l'excision n'était pas une «pratique culturelle barbare».

La fausse déclaration de M. Trudeau a été reprise par le site agrégateur de nouvelles «L'important», qui mettait en lien un article du chroniqueur Richard Martineau avec un titre légèrement modifié.

La chronique de M. Martineau portait le titre «L'excision du clitoris n'est pas barbare» alors que «L'important» avait écrit la manchette «Pour Trudeau : l'excision n'est pas »une pratique culturelle barbare«».

La manchette de «L'important» a été largement partagée sur Twitter, notamment par le vice-président du Front national, Florian Philippot, qui a affirmé que cette déclaration était le résultat «d'accommodements (dé)raisonnables» et du «politiquement correct».

La citation provenait en fait de la chronique de M. Martineau dans le Journal de Montréal, qui déplorait que dans le nouveau Guide de la citoyenneté du gouvernement Trudeau, la référence à des «pratiques culturelles barbares» soit retirée.

La Presse canadienne avait obtenu un document de travail sur le nouveau guide, qui exclut la mention controversée des «pratiques barbares» ajoutée par l'ancien gouvernement conservateur. Parmi les «pratiques barbares», on évoquait la violence conjugale, les meurtres d'honneur, la mutilation sexuelle des femmes, les mariages forcés et tout autre acte de violence fondée sur le sexe.

Le chroniqueur a donc conclu que «l'excision du clitoris n'est pas barbare», selon le gouvernement.

Le gestionnaire des relations médias au Bureau du premier ministre, Cameron Ahmad, affirme que l'exclusion des «pratiques culturelles barbares» du guide n'a rien à voir avec les actes eux-mêmes. Les libéraux jugent que les conservateurs ont «politisé» l'enjeu avec le terme «barbare». M. Ahmad a insisté pour dire que le premier ministre condamnait toute forme de violence.

Après la publication du quotidien français, M. Martineau a qualifié l'article de «complètement stupide», déplorant qu'il conteste la véracité de ses propos.

Il a mis en lien un article de La Presse datant de 2011, alors que M. Trudeau était chef de l'opposition libérale. En entrevue avec une station de radio anglophone, M. Trudeau avait dit qu'il était «mal à l'aise» avec l'utilisation du mot «barbare» dans une déclaration officielle du gouvernement.

Il s'était plus tard excusé, affirmant que ces actes étaient «haineux, barbares et complètement inacceptables».




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer